Je ne suis pas un serial killer de Dan Wells

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Je ne suis pas un serial killer de Dan Wells

Message par autofic le Jeu 12 Mai - 17:33

Oui, oui, oui, on a déjà parlé de cet auteur sur le forum !
Il a également écrit "Partials" @gaya tameron il me semble que c'est toi qui l'a lu, non ?

La couverture

(éditions Pocket)



Le résumé


John Wayne Cleaver est un jeune homme potentiellement dangereux. Très dangereux. Jugez-en plutôt : garçon renfermé, pour ne pas dire sociopathe, il vit au milieu des cadavres à la morgue locale, tenue par sa mère et sa tante, il a une certaine tendance à tuer les animaux et, depuis son plus jeune âge, il nourrit une véritable passion pour les tueurs en série. Ainsi, son destin semble tout tracé. Mais, conscient de son cas, John a décidé d’en parler à un psy et de respecter quelques règles très précises.
Ne nourrir que des pensées positives. Ne pas s’approcher des animaux. Éviter les scènes de crime. Ce dernier commandement va néanmoins devenir très difficile à suivre lorsqu’on retrouve autour de chez lui plusieurs corps atrocement mutilés. Y aurait-il plus dangereux encore que John dans cette petite ville tranquille ? Aurait-il enfin trouvé un adversaire à sa taille ?

Mon avis


J'ai dans l'ensemble aimé ce livre. La thématique "sociopathe" est très intéressante. Elle m'a fait pensé à Confessions d'une sociopathe (publié chez Larousse), et c'était sympa de retrouver des éléments du témoignage dans ce court roman.

J'ai aimé sa longueur, parfaite, ni trop longue ni trop courte. Le style est fluide, j'ai cru au personnage. Le manque d'émotion se justifie par le sujet, mais cela dit j'aurais aimé en voir un peu plus notamment dans une scène vers la fin. Je n'en dis pas plus Wink

Je n'ai pas toujours accroché à la dimension fantastique du texte. Je crois que j'aurais préféré un contexte plus réaliste, car au final ça n'apporte pas grand chose à l'intrigue. Le résultat pourrait être le même sans ça je pense.

Cela dit, j'ai aimé l'ensemble. Peut être un peu trop adolescent par moment (quand bien même certains passages sont plutôt adultes, notamment des descriptions de cadavres - en fait je crois que c'est le contraste du style qui m'a gênée), mais une lecture facile, fluide et divertissante.

Tout comme A toi ma sœur de R. Lupton, la dimension sociologique/psychologique est très importante. Ce pourquoi je pense que ces deux romans sont adaptés à des personnes cherchant à commencer en douceur à lire des thrillers !

Bref, une lecture de weekend agréable ! :)
avatar
autofic
Maître Scribtonaute
Maître Scribtonaute

Féminin Messages : 4832
Age : 24
Localisation : Southampton

http://marie-tinet.alphasync.net/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum