Se mettre à la place d'un personnage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Se mettre à la place d'un personnage

Message par autofic le Lun 15 Aoû - 12:51

Je me demandais si vous aviez des techniques particulières pour vous mettre dans la peau d'un de vos personnages, vous arrive t-il de devenir votre personnage à vous en oublier un instant ? De ressentir ce qu'il ressent ? Si oui, comment y arrivez vous ?
avatar
autofic
Maître Scribtonaute
Maître Scribtonaute

Féminin Messages : 4827
Age : 24
Localisation : Southampton

http://marie-tinet.alphasync.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Se mettre à la place d'un personnage

Message par Luptinote le Lun 15 Aoû - 13:07

Pour ma part oui, ça dépend le personnage et l'occasion, mais quand j'écris en le laissant porter (T jardinier) je peux être à la place d'un personnage.

Dans les descriptions de gestes ou de faciès je fais presque à chaque fois la grimace ou le mouvement concerné.

_________________
« Il faut que les phrases s’agitent dans un livre comme des feuilles dans une forêt, toutes dissemblables en leurs ressemblances. » Flaubert

Scutigère véloce : la bête à abattre
avatar
Luptinote
Maître Scribtonaute
Maître Scribtonaute

Féminin Messages : 3506
Age : 22
Localisation : Suivez la souris jaune !

Revenir en haut Aller en bas

Re: Se mettre à la place d'un personnage

Message par Dewen le Lun 15 Aoû - 14:40

Plop !
J'y arrive assez bien pour ma part !
Comme @Luptinote, je fais les gestes sans faire exprès quand je décris un geste (un haussement d'épaules, d e sourcils, etc), mais je sais pas trop pourquoi :D

Sinon. Je suis très attachée à un personnage en particulier, et connaître son histoire, avoir écrit une partie de texte à la première personne en le faisant parler, lui rajouter forces et faiblesses... Tout ça m'a aidée à le connaître. En fait, je m'imagine très souvent à sa place, je sais comment il marche, je connais par cœur ses moues,  ses habitudes... mais je ne sais pas trop comment te l'expliquer. Ce personnage, je le connais depuis plus de trois ans, il est issu de mon imagination et d'inspirations involontaires diverses...

Bon après ya toujours la solution de l'autobiographie du personnage, mais ça peut être très long mrgreen
Donc dans la vie quotidienne, ça m'arrive parfois de me dire ce qu'il peut penser, dire, répliquer, faire, c'est d'ailleurs assez marrant d'avoir la réplique en tête dans ces moments là :D je ne peux pas dire que je deviens ce perso et que je m'oublie un instant, je reste moi, mais je me mets de côté parfois sans le vouloir :lol:

Je pense que ça implique surtout de bien connaître le personnage, le faire complexe et surtout très humain malgré tout, avec ses forces et ses faiblesses, ses qualités et ses défauts. Ça implique aussi selon moi un genre de complicité au fil de l'écriture, mais je ne sais pas comment la décrire... savoir se dire à un moment qu'on connaît le personnage comme un pote à la limite :D


Enfin bon, pour conclure, je dirais qu'en résumé, pour connaître un personnage et me mettre à sa place, je m'immerge dans l'univers, essaie la première personne, fais une fiche perso très détaillée  (pour le perso en question, elle fait 7 pages je crois :lol:), tente de connaître son quotidien. C'est pas tout de savoir ce qu'il fait dans une situation critique selon moi. Savoir ce qu'il fait tout le temps, sa réaction face à n'importe quoi, c'est important à mes yeux dans la construction du personnage Wink et ça aide à se mettre à sa place :)


En espérant t'avoir aidée :D  

_________________
avatar
Dewen
Scribtonaute de l'extrême
Scribtonaute de l'extrême

Féminin Messages : 5120
Age : 17
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Se mettre à la place d'un personnage

Message par Cannac le Lun 15 Aoû - 23:50

J'imagine que chacun a son approche du personnage et l'importance qu'il veut lui donner dans l'histoire, mais vu qu'on doit parler des techniques personnelles je balance ma méthode.
Déjà j'écris quasi uniquement à la première personne et je me focalise sur le personnage avant le scénario ou l'univers, c'est vraiment le point central de ce que je veux raconter. Et pour écrire je fais appel à mes connaissances en théâtre où il faut incarner un personnage et s'éloigner de ce qu'on connait (et globalement je me base beaucoup sur le théâtre quand j'écris).

Je sais que quand j'écris je me met vraiment à la place du personnage et l'écriture devient quasi automatique. Avec le temps, j'affine la méthode, l'été dernier j'ai écrit un roman en une semaine (dont je suis toujours en train de bosser les corrections), mais bref, j'ai écrit tout d'une traite en me mettant vraiment dans la peau de la personne qui raconte, ce qu'elle vit, comment elle le vit. Pendant cette période je me suis vraiment coupé du monde pour être focus à 100%, et quand je n'écris pas je réfléchis à l'intrigue et au personnage.

Oui, je suis peut être un peu hardcore, mais c'est pour moi la meilleure méthode. Et ça m'a offert une des expériences les plus troublantes et intéressantes de ma vie (clairement j'ai ressenti les choses comme si elles m'arrivaient, et je préférerai signer le bouquin par le nom du personnage que par le mien). En plus ça offre un texte cohérent et organique, le plus long c'est les corrections et réécritures, tout ce qui concerne la forme qui ne vient pas directement.
Cette année j'ai participé à un atelier de théâtre où on travaillait beaucoup sur la création d'un personnage à travers différents exercices et surtout avant chaque répétition on avait un temps de 5-10 minutes pour se concentrer et rentrer dans le perso, je compte bien explorer ça à l'avenir, mais c'est pas une méthode qui conviendra à tout le monde et surtout c'est pas évident à maîtriser, surtout quand on est seul et que personne ne nous guide.
En tout cas je maintiens, c'était une expérience passionnante même si je passe pour un fou ^^

PS : je rejoins ce que dit @Dewen sur le fait d'accompagner le personnage au point de t'y attacher, au final il devient une sorte d'ami imaginaire. Pour chaque situation que tu rencontres, tu te demande ce qu'il ferait et ça forge vraiment son identité, il faut pas limiter ses traits de caractère à ceux qui sont nécessaires pour l'histoire, bref je suis d'accord avec ce que tu dis, j'ajouterai juste qu'il faut méditer le personnage et pas se précipiter sur l'écriture, il faut d'abord l'imaginer dans la vie de tous les jours avant de le lancer dans une aventure, c'est un homme comme les autres Wink.
avatar
Cannac
Scribtonaute Introduit
Scribtonaute Introduit

Masculin Messages : 172
Age : 23
Localisation : Montpellier

http://cannacmist.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Se mettre à la place d'un personnage

Message par Luptinote le Mar 16 Aoû - 8:06

Ta méthode théâtre me plaît bien @Cannac et d'y coup j'ai essayé d'y réfléchir : si tu l'incarne comme un ami imaginaire ou si tu te demande quelle sera sa réaction dans telle ou telle situation de la vie réelle, tu aura son caractère et son humanité (pour tant soit peu qu'il soit humain ^^)

Dans l'écriture, tu dis t'inspirer du théâtre mais cela te donne les geste et la parole. Dans les ressentis tu vas être coincé non ? Pour le coup, j'ai fait du théâtre d'improvisation et les personnages que l'on crée sont avant tout des gestes et des phrases, le caractère n'a pas me temps d'être approfondi : ô  est colérique ou gentillet mais la limite est placée par le temps infime de préparation.
Donc finalement tu arrives à mettre des ressentis dans ton style par ce moyen ?


Quand j'écris je n'ai pas de technique particulière pour être à proprement parler mon personnage. Disons qu'il s'incruste dans ma tête.  Du coup je devrais essayer de jouer à l'incarner dans la vraie vie, et je dis merci pur vos conseils ?

_________________
« Il faut que les phrases s’agitent dans un livre comme des feuilles dans une forêt, toutes dissemblables en leurs ressemblances. » Flaubert

Scutigère véloce : la bête à abattre
avatar
Luptinote
Maître Scribtonaute
Maître Scribtonaute

Féminin Messages : 3506
Age : 22
Localisation : Suivez la souris jaune !

Revenir en haut Aller en bas

Re: Se mettre à la place d'un personnage

Message par Justdream le Jeu 18 Aoû - 14:09

Je dois avouer que ça me vient assez naturellement. Si je peine à me mettre à sa place, s'inspire profondément, mets de la musique dans mes oreilles et ferment mes yeux. J'essaie de rentrer dans mon personnage (c'est un peu bizarre dit comme ça lol) et de voir au travers de ses yeux. J'imagine la scène comme s'il s'agissait d'un film et je vis littéralement le passage (je fais toujours en sorte d'être seule quand j'écris car je bouge beaucoup). Du coup, c'est plus simple de ressentir ses émotions puisqu'elles sont miennes.
Il faut beaucoup d'imagination pour parvenir à oublier le monde qui nous entoure et vivre à la place de nos personnages. Je ne sais pas s'il existe une technique, le mieux reste encore l'avis d'un bon bêta pour nous aiguiller :)
Après, comme le dit Cannac, mes personnages deviennent souvent mes amis. On se connait bien du coup, ils n'ont plus de secret pour moi. Mais je pense que l'on peut tisser ces liens étroits que sur de très gros projets comme un roman par exemple.

_________________
Protectrice des adverbes et des participes.
En quête d'un nouvel amant en attendant le retour de son Keirounet :coeur:
avatar
Justdream
Scribtonaute Habitué
Scribtonaute Habitué

Féminin Messages : 349
Age : 27
Localisation : Paris

http://melaniewency.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Se mettre à la place d'un personnage

Message par Diony le Ven 19 Aoû - 14:41

Pour me mettre dans la peau de mes perso, c'est pas toujours facile ^^ Comme Cannac, j'ai une technique liée à une autre pratique que l'écriture : le jeu de rôle sur forum. D'ailleurs, c'est par le JDR que j'en suis venue à écrire, donc ça me vient assez naturellement. On y incarne un personnage, pour lequel on créée une fiche personnage très détaillée, de la couleur de ses yeux à ses phobies les plus enfouies.
Et quand on le joue, il s'agit de présenter ses paroles, ses gestes et une partie de ses pensées de façon explicite pour que les autres joueurs puissent y répondre correctement. ça aide à s'en faire une vision précise et qui peut s'affiner au fil du jeu. Confronter son perso à des situations extrêmes permet aussi de le connaître en profondeur et ce que je préfère c'est le pousser dans ses retranchements, quand il devient un looser XD
Bref, y a un côté peinture, un perso se définit à coup de pinceaux.

Après, je trouve d'autant plus difficile de s'en détacher et d'en faire un récit "objectif". A savoir que faire la part entre sa façon de penser et celle du personnage peut devenir difficile à terme je trouve. S'ancrer à des gestes distinctifs, des traits de caractère accentués, quitte à risquer le cliché m'aide parfois.

_________________
avatar
Diony
Scribtonaute Introduit
Scribtonaute Introduit

Féminin Messages : 163
Age : 33

https://marcheursdevent.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Se mettre à la place d'un personnage

Message par Cannac le Mer 24 Aoû - 16:37

Ouais, après c'est sur que de passer autant de temps à creuser un personnage ça vaut le coup si tu veux écrire un bouquin, mais pour un petit texte c'est pas forcement la peine d'aller aussi loin.

Pour ce qui est des gestes et de la parole j'ai jamais fait trop gaffe, au final le théâtre c'est surtout de la mise en situation et j'ai surtout en tête les pensées du personnage, mais au final même sa façon de parler et d'être ça peut aider à le façonner.

Dans tous les cas ce que dit Diony soulève un point intéressant du paradoxe qu'il y a d'incarner le personnage et de le côtoyer, ce double rôle fait qu'on va surement le modifier pour en faire un personnage qui nous plait à nous.

Mais chacun a une approche assez personnelle, ça pourrait être intéressant d'essayer la technique de quelqu'un d'autre, mais en expérimentant tu finis par trouver ta propre méthode au point que ça vienne naturellement (ce que tout le monde a globalement dit).

_________________
''Nous sommes faits de l'etoffe dont sont tissés les vents.'' Caracole
avatar
Cannac
Scribtonaute Introduit
Scribtonaute Introduit

Masculin Messages : 172
Age : 23
Localisation : Montpellier

http://cannacmist.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Se mettre à la place d'un personnage

Message par Morana le Jeu 25 Aoû - 10:24

Bonjour,

Se mettre à la place d'un personnage pour l'écrire au mieux, j'imagine ça un peu comme un acteur dans un rôle. Un bon acteur devant donner vie au personnage. Ça fait longtemps que je pratique, alors ça me vient assez naturellement.

Et comme pour un acteur, il est bien sûr nécessaire de bien connaître son rôle, l'histoire et les motivations du personnage, son caractère. Et finalement, éprouver les mêmes sentiments que lui n'est pas difficile : les émotions sont universelles, et on peut très bien s'imaginer ce qu'on ressentirait face à un proche en danger ou une fête surprise ou un monstre sur le point de nous manger. L'imagination et l'empathie sont la clé d'une bonne immersion dans le rôle de chacun de nos personnages. ^^

Par contre, je n'emploie que rarement la première personne du singulier. Je ne pense pas que ce soit très important. Ça peut aider si on a du mal à se mettre à la place du personnage, mais c'est en même temps un peu biaisé, puisqu'à partir du moment où c'est le personnage qui est le narrateur, il va raconter son histoire et pas ce qui se cache derrière. Les mécanismes inconscients de sa personnalité peuvent nous échapper quand on écrit en "je". Moi, je ne le fais que quand je maîtrise déjà le personnage, pas pour l'apprivoiser. Surtout pas pour l'apprivoiser.

Mais comme on l'a dit, chacun doit trouver la méthode qui lui convient. ^^
avatar
Morana
Scribtonaute Néophyte
Scribtonaute Néophyte

Masculin Messages : 22

Revenir en haut Aller en bas

Re: Se mettre à la place d'un personnage

Message par cess le Mer 19 Oct - 21:52

je ne fais pas de fiche perso, je n'aime pas trop les fiches, mais j'essaie de me mettre dans la peau du perso pour voir comment il va réagir, j'essaie de ressentir physiquement ses émotions par exemple pour voir quoi écrire (le coeur qui bat, le ventre qui se noud, ...)
mais je ne les imagine pas en dehors des scènes ou de leur passé que je connais plus ou moins
je n'ai donc pas vraiment de méthode puisque je fonctionne plutôt à l'intuition sur ce coup là...
parfois je me demande comment réagirait tel perso qui ressemble / dont le modèle est une personne que je connais

vos expériences sont super intéressantes... je vais méditer tout ça...

autrement, je ne suis pas devenue particulièrement fan ou amie ou amoureuse de mes perso, mais j'ai mes préférences, j'ai de l'affection pour eux, et je peux sourire devant les réparties de certains, m'énerver devant les réparties d'autres, ou trouver craquant certains perso...

_________________
Fiche personnelle de cess
avatar
cess
Scribtonaute Hyperactif
Scribtonaute Hyperactif

Féminin Messages : 2111
Age : 32
Localisation : Berzé-la-Ville

Revenir en haut Aller en bas

Re: Se mettre à la place d'un personnage

Message par Invité le Mer 19 Oct - 23:08

@Autofic a écrit:Je me demandais si vous aviez des techniques particulières pour vous mettre dans la peau d'un de vos personnages, vous arrive t-il de devenir votre personnage à vous en oublier un instant ? De ressentir ce qu'il ressent ? Si oui, comment y arrivez vous ?

Je n'utilise aucune technique particulière. Avec plus ou moins de clarté et d'intensité, il y a toujours une part de moi dans au moins un de mes personnages, mais parfois aussi, différente alors, dans plusieurs au sein d'une même histoire.

Je ne deviens jamais mon personnage ; c'est lui qui, à un degré plus ou moindre, devient moi, qui ressent mes sensations, éprouve mes sentiments, adopte un comportement ou campe une attitude qui me ressemble. Je suis l'auteur de ses jours, je ne suis pas né des siens. Par conséquent, je ne "m'oublie" jamais en écrivant, car mon personnage me rappelle à moi-même.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Se mettre à la place d'un personnage

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum