Un parfum de regret

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un parfum de regret

Message par AliArt le Ven 12 Mai - 20:59

Devant la maison, de l’autre côté de la rue, se dressait un mur de pierres. Au centre, une grosse porte en bois empêchait tout intrus de pénétrer dans le domaine. Même du premier étage, Lisa n’arrivait qu’à voir les hautes tours grises de la demeure de ses voisins. L’ombre des donjons planait sur l’enceinte. Dans sa cachette, l’enfant ne pouvait retenir les frissons qui parcouraient son échine, comme chaque fois qu’elle se glissait dans la chambre de ses parents, avec l’espoir fou de finalement découvrir le secret des habitants d’en face. L’imagination débordante de la fillette inventait mille possibilités sur ce que renfermait la muraille.

Pendant des années, Lisa avait passé des heures à l’étage, surveillant les allées et venues des propriétaires. Peut-être un jour pourrait-elle apercevoir ne serait-ce qu’une infime partie de ce qu’ils tentaient de cacher?

Sur le chemin de l’école, pour aller à la maternelle, puis en première, et même plus tard, l’université, elle s’arrêtait devant la haute porte, attirée comme un aimant vers la demeure et ses sombres secrets. Face aux battants en bois, son cœur s’accélérait, excité et curieux. Alors Lisa s’accroupissait à hauteur du verrou, la gorge sèche. Elle passait sa langue sur ses lèvres, puis plongeait son regard vers l’inconnu. Chaque fois, une lumière éclatante lui faisait plisser les yeux, et un parfum enivrant la submergeait. Son esprit s’embrouillait, sa poitrine se serrait davantage, ses mains devenaient moites. Immanquablement, l’odeur se dissipait après quelques instants fugaces, et Lisa poursuivait à regret son chemin. Tandis qu’elle revenait chez elle, elle répétait les mêmes gestes. Et c’était les yeux pleins d’eau et le cœur emballé qu’elle franchissait le seuil de sa maison.

Toute son enfance, la jeune fille avait été obéissante. Peu importait la consigne, elle la suivait sans piper mot. Et c’est sans accrocs que tout s’était déroulé, jusqu’au jour où, diplôme en main, Lisa décida qu’il était temps de s’éclater un peu. Quel mal pouvait-il y avoir à profiter de la vie? La jeune femme ne voyait aucune raison de rester sage plus longtemps.

Assise dans la chambre de ses parents, son regard tourné vers la cour mystérieuse de ses voisins, Lisa se redressa soudain. Un sourire calculateur s’afficha sur son doux visage, transformant ses traits. Elle sauta d’un bond en bas du lit, dévala les marches, puis sortit en trombe. En quelques enjambées, la diplômée se retrouva devant la porte en bois.

Son cœur cogna contre ses côtes, sa respiration se fit saccadée. Comme à l’habitude, elle s’accroupit, et s’imprégna des parfums. Lisa ferma les yeux, tentant pour une millième fois d’identifier les odeurs. Des épices? Non, trop doux. Des fleurs? Non, trop sucré. Des fruits? La jeune femme soupira avant de se redresser. Les mains sur les hanches, elle releva la tête. Les battants s’imposaient, loin au-dessus d’elle. Soudain, une idée germa dans son esprit.

Abandonnant la porte principale, Lisa suivit le mur de pierres, à la recherche d’une ouverture secondaire. L’enceinte s’avéra beaucoup plus grande que ce qu’elle croyait. Le côté visible de chez elle n’était en fait que le plus petit. La muraille de gauche s’étendait à perte de vue, et quand, enfin, elle en atteignit l’extrémité, elle constata que la partie arrière devait mesurer au moins le double du devant. Prenant son mal en patience, elle inspira profondément avant de se remettre en marche.

Tout à coup, un vent léger se leva, balayant les feuilles sur son passage, soufflant dans les cheveux de la jeune femme. La brise lui chatouilla la nuque, la faisant frissonner. Elle reconnut là la sensation qu’elle éprouvait toujours lorsqu’elle épiait ses voisins. Lisa tourna la tête vers le mur de pierres. À hauteur de ses cuisses, une porte en bois. La surprise bloqua la respiration de l’intrépide, qui s’agenouilla devant sa trouvaille.

Les petits battants, copies quasi identiques à ceux devant sa maison, semblaient la jauger. Lisa fit une moue lorsqu’elle constata qu’il n’y avait pas de serrure. N’y avait-il donc aucune entrée secondaire sur ce domaine? Elle s’assit face à la porte, les coudes appuyés sur ses genoux, son menton au creux de ses mains. Puis, dans un subtil grincement, les panneaux s’ouvrirent. Un doux parfum se glissa jusqu’aux narines de Lisa. Bouche bée, l’aventurière ne bougea pas. Un éclat ardent attrapa son regard. D’un coup, elle se plaça à quatre pattes, avant de se faufiler par l’entrée serrée, abandonnant la sécurité de la rue.

La jeune femme crut que son cœur ne s’en remettrait pas. Partout autour d’elle, des couleurs vives, pastel, chatoyantes. Un fin brouillard enveloppait les éclats, les parfums se frayaient un chemin jusqu’à l’invitée du jardin. Toujours à genoux, Lisa se leva avec lenteur, ses yeux rivés sur sa découverte.

Des sentiers de pierres serpentaient entre plantes et arbustes. Des papillons valsaient entre les feuilles et les fleurs. Une fontaine coulait au centre, entourée d’allées partant en tous sens. Les bras en croix, Lisa tournoya sur elle-même, sa jupe flottant autour de ses chevilles. Ses lèvres entrouvertes laissèrent un rire amusé quitter sa gorge. Bien vite, les divers parfums engourdirent son esprit, et la jeune femme en oublia son intrusion dans l’antre de ses voisins. Par petits bonds, elle parcourut les différentes allées, s’émerveillant devant telle fleur ou tel fruit, s’extasiant sur son délicat bouquet.

Soudain, Lisa se retrouva devant la fontaine en nacre, dans laquelle coulait un liquide doré aux effluves doux et sucrés. Sa langue mouilla ses lèvres, elle salivait. Sans réfléchir, la jeune femme s’agenouilla sur la pierre, et plongea ses mains en coupe dans le fluide épais. Tel un chat, elle lapa la substance, qui coula dans sa gorge. Des frissons se propagèrent dans son corps, Lisa laissa tomber sa tête vers l’arrière, ses traits offerts au ciel. Les yeux fermés, elle goûta ce délice empoisonné.

Puis ses mains glissèrent le long de ses cuisses, s’engourdirent. Son visage refusa de se relever, bloquée dans cette position d’extase. Bientôt, ses jambes ne la supportèrent plus, et elle chuta sur le dos dans un bruit sourd. Ses pieds, coincés sous son corps, ne purent bouger. Lisa tenta d’ouvrir la bouche, de crier, mais aucun son n’en sortit. Je regrette, pensa-t-elle alors qu’une ombre se profilait devant ses yeux figés.

Un homme barbu se penchait au-dessus d’elle. Un sourire satisfait illuminait ses traits, son regard brillait d’une lumière inquiétante.
— Je te l’avais dit, Blandine, que la petite ne résisterait pas indéfiniment. Elles en sont incapables, tu vois! déclara-t-il à une vieille qui le rejoignait.
Avec stupeur, Lisa observa la femme qui l’étudiait, les lèvres pincées.
— Tu crois qu’elle sera suffisante? l’interrogea-t-elle.
— Oui, oui! Parfaite, même. Elle sera parfaite pour les Lisianthus poilues, ajouta-t-il en caressant la joue de sa dernière victime.
— Enfin! Elles sont toutes fanées! répliqua-t-elle en pointant les fleurs qui balayaient le sol de leurs pétales.
Le couple observa en silence le bosquet blanc et mauve, les bouquets couverts de fourrure opalescente. D’un hochement de tête, ils se tournèrent d’un bloc vers le corps de la jeune femme. La vieille s’empara des pieds, et l’homme des bras.

Lisa se sentit soulevée de terre. Elle aurait voulu crier, se débattre, mais elle n’y pouvait rien. La barbe de son assassin lui chatouillait les narines, et tout ce qu’elle pouvait faire, c’était d’attendre la fin.
Comme elle regrettait son audace...


Dernière édition par AliArt le Dim 21 Mai - 2:07, édité 6 fois
avatar
AliArt
Maître Scribtonaute
Maître Scribtonaute

Féminin Messages : 3962
Age : 35
Localisation : Québec

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un parfum de regret

Message par Thorim le Ven 12 Mai - 21:13

Yo !
À part avoir des regrets de n’avoir rien fait. La jeune femme ne voyait aucune raison de rester sage plus longtemps.

Pas logique cette construction, on dirait qu'elle dit que le seule risque de s'éclater c'est de regretter de ne pas s'être éclaté

J'aime bien la dernière phrase, mais le dernier paragraphe de deux lignes je le trouve pas top top :/
avatar
Thorim
Scribtonaute Hyperactif
Scribtonaute Hyperactif

Messages : 2212
Localisation : Albi

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un parfum de regret

Message par AliArt le Ven 12 Mai - 21:15

C'est corrigé, merci!
avatar
AliArt
Maître Scribtonaute
Maître Scribtonaute

Féminin Messages : 3962
Age : 35
Localisation : Québec

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un parfum de regret

Message par Daji le Sam 13 Mai - 10:12

Je me suis laissée guidée par ce que cette jeune femme faisait. L'inconvénient du thème, c'est que la fin est en partie révélée de base :x
Mais sinon, j'ai aimé la lecture ! :coeur:

_________________
Fan incontestée de Clonette :coeur:
avatar
Daji
Scribtonaute Hyperactif
Scribtonaute Hyperactif

Féminin Messages : 1958
Age : 29

http://melodiesmacs.wixsite.com/mondeirreel

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un parfum de regret

Message par gaya tameron le Sam 13 Mai - 10:21

J’aime beaucoup. La curiosité est décidément un très vilain défaut ; )

Son visage refusa de se relever, bloquée dans cette position d’extasie.
d’extase
avatar
gaya tameron
Maître Scribtonaute
Maître Scribtonaute

Féminin Messages : 3706
Age : 40
Localisation : Jura

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un parfum de regret

Message par Myra Syphania le Sam 13 Mai - 12:20

Wahou ! Très chouette :)

_________________
Tellement de projet en cours ! Par quoi commencer ? >.<
Ma mémoire, cet emmental by Dewen
Notre temps est aussi éphémère qu'une rose.
Il ne dure pas et s'épuise.
La fille en bleu

Ce n'est pas tant mes mots que je chéri, mais ceux de ma famille. :coeur:
avatar
Myra Syphania
Scribtonaute Hyperactif
Scribtonaute Hyperactif

Féminin Messages : 1020
Age : 16
Localisation : Là où ma plume m'a déposé aujourd'hui

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un parfum de regret

Message par Miaous le Sam 13 Mai - 17:08

Salut pti chat,

Pendant des années, Lisa passait des heures à l’étage
"avait passé" ?
Et c’est les yeux pleins d’eau et le cœur emballé qu’elle franchissait le seuil de sa maison.
tu devrais pas tout avoir au passé ?
Des sentiers de pierre
au tout début tu écris "mur de pierres" c'est dommage que tous les "pierre" soient pas écrit pareil
Bien vite, les divers parfums engourdirent son esprit, et la jeune femme oublia rapidement son intrusion
"bien vite" + "rapidement", t'es sûre ?
Lisa se retrouva devant la fontaine en nacre
"la" ? une plutot non ?
bloquée dans cette position d’extasie
alors je suis plus très sûre de la substance qu'elle a prise... je pense que c'est une position d'extase parce que l'extasie c'est pas ça ^^

J'aime bien. MaIs c'est avec des textes comme ça qu'on dissuade les enfants d'être curieux ! Criminelle va :D
avatar
Miaous
Scribtonaute Habitué
Scribtonaute Habitué

Féminin Messages : 419
Age : 22

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un parfum de regret

Message par AliArt le Sam 13 Mai - 19:47

Merci les filles!! Embarassed
avatar
AliArt
Maître Scribtonaute
Maître Scribtonaute

Féminin Messages : 3962
Age : 35
Localisation : Québec

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un parfum de regret

Message par Maanilee le Sam 13 Mai - 20:28

Quelques présents par ci par là, un extasie --> extase et sinon j'ai bien aimé le contraste délicat et frais du début avec la fin sombre !

_________________
Dealeuse d'AT. Thermomix de l'écriture. Leader du gang anti-anacoluthes. Fervente disciple de Clonette. ♥️
avatar
Maanilee
Scribtonaute de l'extrême
Scribtonaute de l'extrême

Féminin Messages : 6249
Age : 30
Localisation : St Etienne de Tulmont

http://mespetitesmaanies.wix.com/marinegautier

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un parfum de regret

Message par AliArt le Sam 13 Mai - 20:28

Embarassed Je retravaille @Maanilee ! Contente que ça t'ai plut!
avatar
AliArt
Maître Scribtonaute
Maître Scribtonaute

Féminin Messages : 3962
Age : 35
Localisation : Québec

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un parfum de regret

Message par Tonnya Crif le Sam 13 Mai - 20:54

Très très joli. J'aime les descriptions qui sont délicates, et font rêver. Les petits vieux font froid dans le dos.
Bien joué.

_________________
Aventurière prête à braver toutes les malédictions et toutes les couronnes
avatar
Tonnya Crif
Scribtonaute Accompli
Scribtonaute Accompli

Féminin Messages : 626
Age : 41
Localisation : Hauts de France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un parfum de regret

Message par AliArt le Sam 13 Mai - 20:59

Merci @antony crif !

*Edit : corrections faites!
avatar
AliArt
Maître Scribtonaute
Maître Scribtonaute

Féminin Messages : 3962
Age : 35
Localisation : Québec

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un parfum de regret

Message par Luptinote le Dim 14 Mai - 18:32

Un homme barbu, hein ? :D

J'ai bien aimé, sans grand coup de coeur, mais le retournement d'ambiance est bien géré !

_________________
« Il faut que les phrases s’agitent dans un livre comme des feuilles dans une forêt, toutes dissemblables en leurs ressemblances. » Flaubert

Scutigère véloce : la bête à abattre
avatar
Luptinote
Maître Scribtonaute
Maître Scribtonaute

Féminin Messages : 3446
Age : 22
Localisation : Suivez la souris jaune !

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un parfum de regret

Message par AliArt le Dim 14 Mai - 19:40

C'est quoi le problème avec un homme barbu? :D
Merci Lupti!
avatar
AliArt
Maître Scribtonaute
Maître Scribtonaute

Féminin Messages : 3962
Age : 35
Localisation : Québec

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un parfum de regret

Message par La Marquise de Carabas le Mar 16 Mai - 8:34

J'ai vraiment vraiment bien aimé !

Par contre, je trouve que la reprise fréquente de " la diplômée" au bout d'un moment est désagréable. J'aime vraiment pas trop cette façon de définir le personnage par sa fonction/son statuts, cela met une trop grande distance. Une fois, ça passe, surtout quand on apprend qu'elle vient de l'avoir, après je trouve que c'est trop :)

J'aime sinon toujours autant ton style fluide et sobre qui nous embarque qu'on le veuille ou non cheers

_________________



" Je ne suis pas vieille, je suis vintage "


avatar
La Marquise de Carabas
Scribtonaute Accompli
Scribtonaute Accompli

Féminin Messages : 961
Age : 37

http://marquise.odeasoie.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un parfum de regret

Message par AliArt le Mar 16 Mai - 16:45

avatar
AliArt
Maître Scribtonaute
Maître Scribtonaute

Féminin Messages : 3962
Age : 35
Localisation : Québec

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un parfum de regret

Message par cess le Mer 17 Mai - 22:24

Au centre, une grosse porte en bois fermée empêchait tout intrus de pénétrer dans le domaine.
je trouve le "fermée" très inutile denttttt

Les petits battants, copie quasi identique à l’ouverture devant sa maison
copies quasi identiques de ceux de sa maison

Je regrette
virgule et italique

j'ai complètement accroché à ton texte, parce que je me demande toujours ce qu'il y a derrière les murs...

et la chute !

_________________
Fiche personnelle de cess
avatar
cess
Scribtonaute Hyperactif
Scribtonaute Hyperactif

Féminin Messages : 1945
Age : 31
Localisation : Berzé-la-Ville

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un parfum de regret

Message par AliArt le Jeu 18 Mai - 2:35

Merci @cess ! Corrections faites!
avatar
AliArt
Maître Scribtonaute
Maître Scribtonaute

Féminin Messages : 3962
Age : 35
Localisation : Québec

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un parfum de regret

Message par Calegal le Jeu 18 Mai - 17:42

Abandonnant la porte principale, Lisa suivit le mur de pierres, à la recherche d’une ouverture secondaire. L’enceinte s’avéra beaucoup plus grande que ce qu’elle croyait. Le côté visible de chez elle n’était en fait que le plus petit. La muraille de gauche s’étendait à perte de vue, et quand, enfin, elle en atteignit l’extrémité, elle constata que la partie arrière devait mesurer au moins le double du devant. Prenant son mal en patience, elle inspira profondément avant de se remettre en marche.
Pas fan de ce passage

J'aime bien l'ambiance de ce texte ^^Très bon traitement du thème Wink

_________________
Créateur de la Ligue Pour la Réhabilitation du Comic sans MS (LPRCSM), et membre du FAD (Front Anti-Dragons)
avatar
Calegal
Scribtonaute Hyperactif
Scribtonaute Hyperactif

Masculin Messages : 1345
Age : 19
Localisation : Saint-Etienne (42100)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un parfum de regret

Message par AliArt le Jeu 18 Mai - 20:12

Merci @calegal !
avatar
AliArt
Maître Scribtonaute
Maître Scribtonaute

Féminin Messages : 3962
Age : 35
Localisation : Québec

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un parfum de regret

Message par Dewen le Sam 20 Mai - 18:33

Yop
Peu importe la consigne,
importait ?
temps de s’éclater
pas fan
la sensation qu’elle ressentait
mouais Razz

Lisa se retrouva devant la fontaine en nacre
:nacre:
 
Je valide l'ambiance !

_________________
Je redécouperai, promis.

Je suis la connerie de votre intelligence. – @Miaous

"Il y a trois règles à respecter pour écrire un roman. Malheureusement, personne ne les connaît."
William Somerset Maugham
avatar
Dewen
Maître Scribtonaute
Maître Scribtonaute

Féminin Messages : 4808
Age : 17
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un parfum de regret

Message par AliArt le Dim 21 Mai - 2:07

Merci @Dewen c'est corrigé!
avatar
AliArt
Maître Scribtonaute
Maître Scribtonaute

Féminin Messages : 3962
Age : 35
Localisation : Québec

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un parfum de regret

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum