La disparition du -

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La disparition du -

Message par Daji le Sam 24 Juin - 17:27

La, Fa, Do, —, Mi, Do, —, Mi, Do…

Agacé, le guitariste s’énerva une fois de plus sur la corde. Pourquoi ce fichu son refusait-il encore de sortir ? Comment réussir un enchaînement correct de notes si l’une d’entre elles n’obéissait pas ? Les concerts devenaient ridicules. À son poste, cela passait, car il se concentrait plutôt sur les accords, mais la pauvre pianiste ne pouvait plus rien jouer.

En tant que compositeur du groupe, il n’arrivait plus à inventer des musiques entières. À chaque fois, cette note têtue le bloquait.

Les journaux télévisés en parlaient souvent, aussi intrigués que le reste de la sphère artistique. Pourtant, personne ne comprenait. Le — avait disparu. Du jour au lendemain, sans offrir la moindre trace ou la plus petite piste d’explication. Comment ? Pourquoi ? Et surtout, cela annonçait-il l’extinction future des autres notes ? La musique allait-elle s’évanouir dans le néant, laissant le monde privé de ses bienfaits ?

Non. Jamais le musicien n’autoriserait une telle perte ! Il retrouverait le —, quel qu’en soit le prix. En attendant, il créerait des chansons sans lui. Peut-être qu’en prouvant que les mélodies pouvaient s’en passer, alors le — reviendrait. Après tout, les caprices étaient légion chez les stars.

Résolu, il gratta ses cordes, bougeant ses doigts selon ce que lui dictait son instinct. À plusieurs reprises, il dut s’y reprendre. Son corps était trop habitué à frôler cette note récalcitrante.

*

Au bout de quelques semaines, à force de persévérance, le guitariste proposa à son groupe une unique partition, privée du —. Un exploit dont ils furent tous fiers et impressionnés. Personne encore ne s’était risqué à l’exercice, bien trop fastidieux. La plupart des autres musiciens du monde avaient tout simplement cessé leur activité.

À l’annonce d’un nouveau concert, promis sans blancs dus à l’absence du —, les médias se réjouirent. Chacun voulut rencontrer le compositeur émérite. Toujours avec son plan en tête, il accepta une interview générale. La preuve que la vie pouvait continuer malgré la rébellion du — serait apportée le soir de la première représentation. Le guitariste eut quelques propos véhéments à l’encontre de cette note contrariante, ce qui ravit les journalistes.

*

Bien vite, le concert approcha. Le groupe avait répété sans relâche. Jouer avec une touche ou un pincement de corde en moins s’était révélé plus ardu qu’il n’y paraissait.
Dans les coulisses, le trio s’encouragea maintes fois. Cette soirée devait être inoubliable.

Le public emplissait déjà la salle. Des murmures, des cris et des rires parvenaient aux oreilles des musiciens. Une planète entière comptait sur eux. Tout un monde espérait retrouver les joies de la musique et de la danse. Le temps d’un instant de liesse. Dix minutes de pure grâce.

Toute une flopée de caméras braquait la scène de leur regard perçant. Chaque recoin de l’estrade passerait sur les ondes. Aucune supercherie possible. Pas la moindre échappatoire. Soit la promesse était tenue, soit le groupe deviendrait la risée de tous. Pire, les instances judiciaires crouleraient sans doute de plaintes pour diffamation et publicité mensongère.

Rien ne devait être laissé au hasard.

Aussi, lorsque le guitariste gravit les trois marches qui le mèneraient sous les feux de la rampe, son cœur cogna plus vite dans sa poitrine. Une légère hésitation le traversa, remplacée presque aussitôt par l’adrénaline. Face à des milliards de spectateurs, son excitation monta en flèche. Il savait ce qu’il avait à faire.
Dans la salle, le silence se fit. Un accueil froid, austère et méfiant. Des yeux, à la fois curieux et menaçants, se posèrent sur le trio. Plus un bruit. Plus un souffle.

Enfin, les projecteurs illuminèrent la scène et le groupe entama sa chanson. La voix sensuelle du chanteur se mêla à la perfection à l’harmonie de la guitare et du piano. Un rythme lent céda peu à peu la place à un tempo entraînant.

Sourires. Joie. Mouvements de foule en pleine hystérie. La musique survivrait !
Les acclamations envahissaient déjà les lieux. Les journalistes relayaient l’information, dissimulant avec peine leur enthousiasme. Pendant dix minutes, le monde dansa et chanta de nouveau.

Lorsque les notes se succédèrent moins vite, la compréhension passa dans tous les regards. Le morceau s’achevait. Une invasion de « encore » agressa les musiciens. Emporté par le succès, le guitariste enchaîna sur une autre de leur composition, non épurée. Son groupe le suivit, ravi de pouvoir à nouveau profiter de la scène.

Le moment fatidique approcha avant qu’ils réalisent leur erreur. Bientôt, la pianiste allait devoir toucher le — .

La, Fa, Do, Sol, Mi, Do…

Pour la plus grande stupéfaction de tous, le Sol venait de faire son retour fracassant. Un court instant, le silence traversa la salle. Tous restaient pendus aux doigts de la musicienne. Timidement, persuadée d’avoir rêvé, elle appuya de nouveau sur la note.
Gracieux, agile, doux et suave, le Sol se prolongea.

Terminée, sa grève silencieuse. À présent, toutes les partitions retrouveraient leurs lettres de noblesse.

*

Les médias se demandèrent longtemps comment et où cette note avait pu disparaître. Des spécialistes auto-proclamés inventèrent des hypothèses aussi farfelues les unes que les autres. Le public s’en lassa vite et vota pour une année de concerts. Accordée sans difficulté.

Le groupe qui avait permis ce miracle fut encensé et décoré de tous les honneurs existants à travers le monde.

Pour le compositeur, tout cela n’avait aucune importance. Le bonheur de retrouver le son de son vieil ami subjugua toute autre considération. De nombreuses mélodies attendaient dès à présent d'être créées !

_________________
Fan incontestée de Clonette :coeur:
avatar
Daji
Scribtonaute Hyperactif
Scribtonaute Hyperactif

Féminin Messages : 1958
Age : 29

http://melodiesmacs.wixsite.com/mondeirreel

Revenir en haut Aller en bas

Re: La disparition du -

Message par Maanilee le Sam 24 Juin - 17:41

J'ai beaucoup aimé le début, la fin est plus classique mais c'est un joli texte !

_________________
Dealeuse d'AT. Thermomix de l'écriture. Leader du gang anti-anacoluthes. Fervente disciple de Clonette. ♥️
avatar
Maanilee
Scribtonaute de l'extrême
Scribtonaute de l'extrême

Féminin Messages : 6249
Age : 30
Localisation : St Etienne de Tulmont

http://mespetitesmaanies.wix.com/marinegautier

Revenir en haut Aller en bas

Re: La disparition du -

Message par cess le Lun 26 Juin - 22:03

je n'ai pas été transportée
une autre fois !

_________________
Fiche personnelle de cess
avatar
cess
Scribtonaute Hyperactif
Scribtonaute Hyperactif

Féminin Messages : 1945
Age : 31
Localisation : Berzé-la-Ville

Revenir en haut Aller en bas

Re: La disparition du -

Message par La Marquise de Carabas le Mer 28 Juin - 11:36

Très sympa cette nouvelle absurde !

Une note vous manque et toute la musique est dépeuplée... Je me suis bien amusée What a Face

_________________



" Je ne suis pas vieille, je suis vintage "


avatar
La Marquise de Carabas
Scribtonaute Accompli
Scribtonaute Accompli

Féminin Messages : 961
Age : 37

http://marquise.odeasoie.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La disparition du -

Message par Dewen le Mer 28 Juin - 12:57

Yo !
tous les honneurs existants à travers le monde.
juste, là, j'ai un doute : existant ?
je dirais comme ça, parce que dans ma tête, si je mets avec un nom féminin, j'accorde pas :think:
Anyway, j'ai bien aimé, l'idée est originale !
Merci du partage !

_________________
Je redécouperai, promis.

Je suis la connerie de votre intelligence. – @Miaous

"Il y a trois règles à respecter pour écrire un roman. Malheureusement, personne ne les connaît."
William Somerset Maugham
avatar
Dewen
Maître Scribtonaute
Maître Scribtonaute

Féminin Messages : 4808
Age : 17
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: La disparition du -

Message par Calegal le Jeu 29 Juin - 10:40

Hey :)

Pourquoi ce fichu son refusait-il encore de sortir ?
Un adverbe inutile :o: chez toi :o:

J'aime bien ce petit texte, une idée très originale. Par contre c'est dommage qu'ils le retrouvent à la fin Razz L'idée de la musique qui survit est plus classe Wink

_________________
Créateur de la Ligue Pour la Réhabilitation du Comic sans MS (LPRCSM), et membre du FAD (Front Anti-Dragons)
avatar
Calegal
Scribtonaute Hyperactif
Scribtonaute Hyperactif

Masculin Messages : 1345
Age : 19
Localisation : Saint-Etienne (42100)

Revenir en haut Aller en bas

Re: La disparition du -

Message par gaya tameron le Jeu 29 Juin - 23:11

J’ai beaucoup aimé ce texte. Très sympa !
avatar
gaya tameron
Maître Scribtonaute
Maître Scribtonaute

Féminin Messages : 3706
Age : 40
Localisation : Jura

Revenir en haut Aller en bas

Re: La disparition du -

Message par AliArt le Lun 3 Juil - 3:02

Très original, bien mené. La fin aurait pu être élaborée un peu plus.
avatar
AliArt
Maître Scribtonaute
Maître Scribtonaute

Féminin Messages : 3962
Age : 35
Localisation : Québec

Revenir en haut Aller en bas

Re: La disparition du -

Message par autofic le Lun 3 Juil - 8:48

L'idée est sympa, le texte fluide, mais la fin est peut-être trop simple. Nous n'avons pas d'explications. La chute pourrait peut-être être plus marquante, je pense :) Cela dit je pense vraiment que tu pourrais la reprendre pour l'envoyer à l'at musique et musiciens !
avatar
autofic
Maître Scribtonaute
Maître Scribtonaute

Féminin Messages : 4818
Age : 24
Localisation : Southampton

http://marie-tinet.alphasync.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La disparition du -

Message par Thorim le Lun 3 Juil - 10:50

Yo !

J'aime bien ce texte, mais j'admets que je trouve que sur le début tu as peut être un poil trop de "Le —", on comprends une fois ou deux mais ça fait un peu lourd à force.

Sinon, j'ai moi même mes plans pour crée une Mélodie !devil!
avatar
Thorim
Scribtonaute Hyperactif
Scribtonaute Hyperactif

Messages : 2212
Localisation : Albi

Revenir en haut Aller en bas

Re: La disparition du -

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum