Le Thriller

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le Thriller

Message par KingsU le Sam 24 Juin - 21:34

Je ne sais pas si c'est le bon endroit pour écrire ça. Je laisserai le soin aux modos de corriger ça dans ce cas (merci à vous par avance). Ne vous attendez pas à quelque chose d'académique, mais plutôt des pistes pour faire du thriller, ou utiliser ses caractéristiques dans vos histoires - parce que oui, les codes du thriller sont parfaits pour tout type d'histoire. Je ne parlerai que des codes du thriller de manière générique. Donc pas de polar ici, ça n'aiderait pas ceux qui souhaitent utiliser ces codes dans d'autres genres. Je pourrai en revanche traiter du polar avec des tueurs en série ailleurs (le style Chattam, le style Carisi).


Commençons par le début. Le thriller, c'est quoi ? L'art du suspense et de manipuler son lecteur. On l'associe trop souvent à l'horreur ou au roman policier, parce que ceux-ci sont des sous-genres du thriller. Il y a bien un aspect enquête dans le thriller, comme le polar.


Tu guideras ton lecteur sur de fausses pistes
Il ne faut pas hésiter. Vraiment pas. Partir sur une piste s'étalant sur une centaine de pages avant de révéler au lecteur que les protagonistes se sont éloignés du problème principal, ce n'est pas interdit !
Enfin, méfiez-vous du "foutage de gueule", comme dirait Bernard Werber. Si les (bons) thrillers exploitent ce procédé à outrance, c'est toujours dans un sens précis: bien qu'elle fût fausse, l'ancienne piste doit tout de même servir pour la suite de l'histoire. Sinon, vous vous foutez royalement du lecteur et vous lui avez fait perdre réellement son temps.


Tu prendras soin des fans du genre
Les plus difficiles à surprendre. Prendre "soin" d'eux, c'est ironique. Ils aiment être surpris, mais le sont rarement. Alors, jouer avec leur connaissance du genre ! Il ne faut pas oublier les adeptes du Whodunit (Qu'est-ce à dire que ceci ?), qui voient dans le thriller un jeu dans lequel ils ont un rôle (trouver la révélation finale avant la fin de l'histoire). Peu importe la construction de votre thriller, il s'agira de prendre un soin tout particulier à la dissimulation de votre révélation finale.


La révélation finale
Pensez-y avant même d'écrire les premières lignes, les premiers mots de votre histoire. Le thriller impose ça. Tout ce qui sera dans votre révélation finale devra être présent avec parcimonie dans vos précédentes pages. Pour éviter que vos meilleurs lecteurs découvrent la révélation finale avant le moment prévu, il doit exister un décalage entre la somme des révélations dans votre histoire et la révélation finale. (Quéquidit ?) Chaque indice doit sembler utile, mais réunis, les indices nous perdent. Ce sera seulement la révélation finale, accompagnée d'un énième indice, qui va lier le tout et le rendre cohérent.
Je me permet une analogie: en chimie, la matière comble toujours le vide. Quand vous prenez une boite et que vous y mettez une cloison de sorte que la boîte soit divisée en deux, que vous mettez un liquide dans l'une des deux parties de la boîte, et que vous faites un trou dans la cloison séparatrice, le liquide se propage dans l'autre partie.
Pour le thriller, c'est pareil. (Ah bon ?) Considérez la révélation finale comme une partie de la boîte (la boîte étant l'histoire), et le lecteur comme une autre partie de la boîte (en gros, le lecteur est un liquide). Donner un indice, c'est faire un trou dans la cloison séparatrice et amener petit à petit le lecteur vers la révélation finale.
Contrairement au lecteur, le liquide n'a pas le choix d'être dans la boîte. Le lecteur, lui, a fait le choix de lire votre histoire. A tout moment, il peut sortir de la boîte. D'où l'importance de doser le rythme de vos trous dans la cloison et leur grosseur. D'où l'importance de doser également la qualité de vos trous (de vos indices).


Le chapitre dans le thriller
Court ? Long ? Peu importe. Ce qui compte, c'est sa structure. L'idée, c'est de tenir le lecteur en haleine (créer une tension constante). Par l'ambiance, l'enquête ou autre, mais faites le tenir en haleine. Le chapitrage alterné (à l'inverse du continu) est très utile: une moitié de révélation à la fin d'un chapitre, un chapitre suivant qui n'a rien à voir. Bref, vous jouer avec les émotions du lecteur.
Le thriller se définit aussi par le page turner et la vitesse de lecture. Alors, dans votre écriture, pensez au rythme de la lecture.


L'aspect psychologique
Vous devez penser à la place du lecteur. Vous devez ressentir comme le lecteur. Penser à la place du lecteur, c'est prévoir son interprétation de l'histoire, des indices, etc. Ressentir comme le lecteur, c'est en fait lui dicter quoi ressentir. Vous manipulez ses sentiments. Vous l'inquiétez alors même qu'il n'y a aucune raison de s'inquiéter. (un personnage qui se sent en danger n'implique pas qu'il est en danger.)


Le thriller est donc construit autour d'une information manquante qu'il s'agit de découvrir. Pour y parvenir, l'écrivain devra retenir les indices (chaque révélation d'indice créant ainsi une excitation chez le lecteur), manipuler son lecteur sans remords, ne pas l'épargner et triturer son petit cœur (oui). Vous jouez avec les interprétations du lecteur, l'évidence n'est pas votre ami (n'oubliez pas les rebondissements). Le thriller, c'est un genre qui doit se ressentir avant tout.


Ouais, mais comment qu'on fait ?
Les codes de base, vous les avez: la structure du chapitre, l'agencement entre les chapitres (la vitesse ou page turner), la relâche d'information au compte-gouttes, la manipulation des émotions et de l'interprétation et la direction vers de fausses pistes (rebondissements). Maintenant, comment les utiliser ? Si je n'ai pas donner d'exemple de roman, c'était pour ne pas trop associer le thriller au polar ou à l'horreur. Mais sachez que ces derniers utilisent ces codes là.

Je vais donc vous donner des exemples non exhaustifs et très peu "sous-genrés":
- L'élément perturbateur sera votre moteur, il sera à l'origine de tous les questionnements du lecteur et du manque d'information qui maintiendra son attention;
- Utiliser un cliché (une interprétation collective) en début d'histoire pour mieux manipuler le lecteur (un lieu qui donnera l'impression au lecteur qu'il va se passer quelque chose), ce qui créera une tension sur du vide;
- Faites en sorte que la somme de vos indices n'élude pas la révélation finale tout en donnant l'impression au lecteur que si;
- N'hésitez pas à gérer plusieurs intrigues dans votre histoire, là où le polar n'en gère qu'une.


Voilà, on ne peut pas dire que ce soit académique. C'est ma vision du thriller au travers de mes lectures et de ce que j'écris !

KingsU
Scribtonaute Néophyte
Scribtonaute Néophyte

Masculin Messages : 24

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Thriller

Message par Luptinote le Dim 25 Juin - 12:29

C'est super intéressant, toutes ces informations sur le suspens et les images que tu donnes !

Mais en fin de compte quel genre d'histoire est concerné par le thriller ? Je vois avant tout du policier, une enquête, un mystère à résoudre. D'autres possibilités sont possibles ?

_________________
« Il faut que les phrases s’agitent dans un livre comme des feuilles dans une forêt, toutes dissemblables en leurs ressemblances. » Flaubert

Scutigère véloce : la bête à abattre
avatar
Luptinote
Maître Scribtonaute
Maître Scribtonaute

Féminin Messages : 3555
Age : 22
Localisation : Suivez la souris jaune !

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Thriller

Message par KingsU le Dim 25 Juin - 18:06

Bien sûr, une histoire qui tourne autour d'un mystère à résoudre. Les thrillers fantastiques existent. Et au niveau du cinéma, Arrival de Villeneuve c'est du thriller.
Y a bien un aspect enquête dans le thriller, mais pas nécessairement enquête policière. Je pense à Ça de Stephen King, ou Nuit d'été de Dan Simmons (que je vais bientôt lire), où ce sont des enfants qui enquête à leur manière.
Je pense aussi à ce que j'appellerai "l'enquête de sens" quand un personnage cherche à élucider le sens d'un événement survenu. Là aussi, l'écrivain peut relâcher l'information avec parcimonie.
Etc etc.

KingsU
Scribtonaute Néophyte
Scribtonaute Néophyte

Masculin Messages : 24

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Thriller

Message par AliArt le Dim 25 Juin - 19:40

Merci pour cette fiche, ça donne de bonnes pistes!
avatar
AliArt
Maître Scribtonaute
Maître Scribtonaute

Féminin Messages : 4378
Age : 36
Localisation : Québec

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Thriller

Message par Calegal le Mar 27 Juin - 15:38

Merci pour cette fiche, très sympa pour moi qui suis en train d'imaginer un roman sauce thriller Razz

_________________
Créateur de la Ligue Pour la Réhabilitation du Comic sans MS (LPRCSM), et membre du FAD (Front Anti-Dragons)
avatar
Calegal
Scribtonaute Hyperactif
Scribtonaute Hyperactif

Masculin Messages : 1353
Age : 19
Localisation : Saint-Etienne (42100)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Thriller

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum