Le monde s'efface

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le monde s'efface

Message par Dewen le Mer 2 Aoû - 17:30

Coucou !
Voici pour ma participation. C'est assez loin de ce que je fais d'habitude, donc je sais pas ce que ça vaut :D



Il y a dans mon ciel colorié à l’encre de Chine quelques lumières pâles. Douces lueurs éclatées, elles éclairent par moments des visages dans la nuit éternelle et l’air frais du soir. Je le sais, elles sont prêtes à un ballet lacté, même si personne n’est d’humeur.

Je déambule dans les rues vides et sombres. Jadis, ces lieux ont été éclatants de couleurs. J’aimerais voir un jour cette époque de paix et de légende. Sur les pavés mouillés par la pluie chaude résonnent mes pas égarés. Je ne sais pas où je vais ni pourquoi je suis là. Autour, le temps a l’air figé. Les étoiles en suspension dans le ciel de ténèbres, prêtes à entamer leur danse rituelle, les gouttelettes qui échappent à mon corps, le vent qui ne murmure plus rien. Même les rares personnes que je croise semblent avancer au ralenti. Personne ne dit rien. Tout le monde sait.

Demain sera le premier jour de l’apocalypse.

***

Les gens d’ici ont facilement accepté que la fin du monde retentirait demain. Moi, non. Je ne suis pas d’ici. De retour chez moi, j’ouvre un livre. Mes cheveux mouillés gouttent sur les pages noircies d’écritures de mon univers. Je jette un bref regard à la fenêtre. Il me reste peu de temps. Je sais que jamais je ne réussirai à retrouver la lumière avant que la dernière nuit ne commence.

Les pages se tournent avec frénésie, je suis incapable de m’en détacher. Je cherche à tout prix une chose à laquelle me raccrocher. Un peu d’espoir, peut-être, mais à quoi bon ?

Soudain, mes yeux s’arrêtent sur un schéma. Je pose une main tendre dessus. Je connais cet endroit. Les paupières closes, je tente de faire remonter quelques souvenirs à la surface.

Une cascade chantante, de grandes prairies d’innocence. Les rires des vieillards qui jouent avec les enfants. Un air doux et musical se répand sur le monde. Je lève le nez. Le ciel est d’azur, la vie est une utopie. Entre les îles qui flottent au-dessus des hautes cimes, un soleil. C’est d’ici que je viens.

Une larme coule sur ma joue, un sanglot m’échappe.

Famille, amis. Courir dans les bois, toujours plus loin, à la recherche d’un peu de magie, entre les arbres et dans les cœurs. De longues foulées, se sentir jeune, chanter la vie sans désespoir, parler de la lumière. Du soleil.

Un sourire attristé. Souffle coupé. Je ne veux pas aller au bout de ma mémoire, je ne veux plus.

Des silhouettes noires. De grandes capes de nuit. Surgissant de l’ombre, des créatures immenses, armées d’épées courbes, menacent les miens. Je hurle. Personne ne m’entend. Je cours pour vivre en ignorant le sang. Bientôt, on m’encercle de toutes parts. Je baisse la tête et implore la terre de m’aider. Pas de réponse. Mon amie est morte. Tous les éléments disparaissent. On les pille, les aspire. J’ai peur. Je m’effondre. Le soleil est faible et arrête de briller. Le noir. Puis ma terre d’exil.

Je respire enfin. Je n’aurais jamais dû repenser à chez moi. J’ai envie de m’endormir pour retourner voir ce soleil d’ailleurs, lui qui m’échappe encore. J’en ai assez de la nuit, des fausses étoiles dans ce ciel en carton, des gens au ralenti, de la pluie en suspension, des ballets des astres. Je veux retrouver le soleil.

***

En quelques fausses notes, l’apocalypse a commencé. Je souffle. J’aurais simplement aimé mourir sur ma terre, auprès des miens, sous mon soleil familier. La nuit ici m’est étrangère, je veux revoir la lumière.

Chacun savait, pour la fin du monde. Alors les gens sont sortis, ils ont parlé, tous ensemble. Ils forment un long cordon humain que les larmes lient et gravent dans l’éternité. Je ferme les yeux. Les étoiles commencent à danser. Ça arrive. Je peux le sentir au plus profond de moi, l’air vibre différemment, à présent. Des cris impressionnés me parviennent. Les gens meurent chez eux, au moins.

Je rouvre les paupières. J’ai trop rêvé à ma terre, si lointaine et opposée à celle-ci. Il est temps d’accepter la mort et l’ombre. Alors je m’assieds sur mon pauvre lit miteux puis me saisis d’un carnet et d’un crayon. Je regarde la ville, au dehors. Il ne fait pas bon vivre. Peut-être que les gens n’existent déjà plus. Je commence à dessiner avec frénésie mes souvenirs. Ne plus en avoir peur, ne plus les renier. Un grand disque orange se forme sous mes doigts, sur le papier. Je ne peux que le regarder avec une forte envie de pleurer.

Dehors, l’ombre avale le monde.

Je n’aurais fait qu’esquisser le rêve d’un endroit meilleur et inventé. Je n’aurais fait qu’ébaucher la vie telle que je l’aurais voulue. J’aurais simplement rêvé à un soleil, ailleurs, dans un lieu plus doux.

Tisseuse d’univers, je referme mon carnet. Une larme roule sur ma joue. Mon regard se tourne vers l’ultime danse des étoiles, dans le ciel de ténèbres. Mes souvenirs seront peut-être les jalons d’une terre plus belle. Je demande pardon au monde qui s’en va, songe qu’il y en aura sûrement un autre.

— Un jour, je ferai mieux, promets-je à l’invisible. Juré.


Dernière édition par Dewen le Mer 9 Aoû - 13:12, édité 3 fois

_________________
Je redécouperai, promis.

Je suis la connerie de votre intelligence. – @Miaous

"Il y a trois règles à respecter pour écrire un roman. Malheureusement, personne ne les connaît."
William Somerset Maugham
avatar
Dewen
Maître Scribtonaute
Maître Scribtonaute

Féminin Messages : 4589
Age : 17
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le monde s'efface

Message par farf42 le Jeu 3 Aoû - 10:28

-Je ne sais pas où je vais ou pourquoi : NI pourquoi
-Rentrée chez moi: de retour chez moi
-On la trouve entre les arbres et dans les cœurs. : je trouve que cette phrase a pas forcément sa place dans l'énumération de verbes à l'infinitif.
-Je lève le nez et implore la terre de m’aider: normalement la terre elle est en bas, pas en haut, du coup elle devrait baisser la tete et pas lever le nez, non?
-contre le papier: sur le papier

J'ai beaucoup aimé ton texte, au fur et à mesure je suis bien rentrée dedans, il est empreint de sensibilité, meme lorsque tu racontes des évènements terribles. Très beau texte pour moi! :)

_________________
Le problème avec ce monde est que les personnes intelligentes sont pleines de doutes tandis que les personnes stupides sont pleines de confiance.
Charles Bukowski
avatar
farf42
Scribtonaute Habitué
Scribtonaute Habitué

Féminin Messages : 338
Age : 33
Localisation : Italie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le monde s'efface

Message par Maanilee le Jeu 3 Aoû - 11:54

J'ai beaucoup aimé ton texte j'ai deux bémols dont un qui est récurrent que je te lis c'est la répétition des idées, au fil du texte on reprend des termes et des idées, c'est pas génant en soi mais j'ai tendance à retrouver ça dans beaucoup de tes textes courts. Second bémol, sur un texte aussi court pas sûre que les noms propres inventés aient une réelle utilité ici, personnellement ils m'ont un peu sortis du texte en me faisant me questionner à leur sujet.

_________________
Dealeuse d'AT. Thermomix de l'écriture. Leader du gang anti-anacoluthes. Fervente disciple de Clonette. ♥
avatar
Maanilee
Scribtonaute de l'extrême
Scribtonaute de l'extrême

Féminin Messages : 6151
Age : 30
Localisation : St Etienne de Tulmont

http://mespetitesmaanies.wix.com/marinegautier

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le monde s'efface

Message par Dewen le Jeu 3 Aoû - 15:43

Merci les filles ! J'ai corrigé ça !
@Maanilee j'essaie de me soigner pour la répétition dans le texte :D

_________________
Je redécouperai, promis.

Je suis la connerie de votre intelligence. – @Miaous

"Il y a trois règles à respecter pour écrire un roman. Malheureusement, personne ne les connaît."
William Somerset Maugham
avatar
Dewen
Maître Scribtonaute
Maître Scribtonaute

Féminin Messages : 4589
Age : 17
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le monde s'efface

Message par Thorim le Ven 4 Aoû - 10:16

Yo !

lueurs éclatées, elles éclairent

Spoiler:

Sinon, il y a pas mal de belles images, mais c'est vrai que certains passages semblent redondant avec ce que tu as écrit juste avant :/
avatar
Thorim
Scribtonaute Hyperactif
Scribtonaute Hyperactif

Messages : 2134
Localisation : Albi

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le monde s'efface

Message par Calegal le Lun 7 Aoû - 10:08

Hey ^^

Douces lueurs éclatées, elles éclairent parfois quelques visages dans la nuit éternelle et l’air frais du soir.
Un peu long

Je le sais, elles sont prêtes à un ballet lacté, même si personne n’est d’humeur.
Je ferais deux phrases

Demain sera le premier jour de l’apocalypse, et aussi le dernier.
faudrait s'arrêter à apocalypse

De retour dans ma maison
chez moi

Je regarde le dehors
pas beau

Un grand disque d’orange
idem

Le fond du texte est vraiment sympa, assez poétique et touchant, par contre j'ai eu une problème avec la forme, y avait pas mal de petits bugs qui te ressemblent pas et qui m'ont empêché de rentrer totalement dans ton texte Wink

_________________
Créateur de la Ligue Pour la Réhabilitation du Comic sans MS (LPRCSM), et membre du FAD (Front Anti-Dragons)
avatar
Calegal
Scribtonaute Hyperactif
Scribtonaute Hyperactif

Masculin Messages : 1246
Age : 19
Localisation : Saint-Etienne (42100)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le monde s'efface

Message par Dewen le Lun 7 Aoû - 13:05

Merci pour vos avis :) J'ai corrigé et mis à jour le texte !

_________________
Je redécouperai, promis.

Je suis la connerie de votre intelligence. – @Miaous

"Il y a trois règles à respecter pour écrire un roman. Malheureusement, personne ne les connaît."
William Somerset Maugham
avatar
Dewen
Maître Scribtonaute
Maître Scribtonaute

Féminin Messages : 4589
Age : 17
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le monde s'efface

Message par cess le Mar 8 Aoû - 21:15

Il y a dans mon ciel colorié à l’encre de Chine quelques lumières pâles.
oh ! :coeur:

ces lieux ont été faits de couleurs
tu peux trouver un autre verbe ? je sais que tu le peux Razz

je relève pas toutes les phrases qui ma plaisent car je devrais quasi tout relever :D

juste :coeur:

_________________
Fiche personnelle de cess
avatar
cess
Scribtonaute Hyperactif
Scribtonaute Hyperactif

Féminin Messages : 1847
Age : 31
Localisation : Berzé-la-Ville

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le monde s'efface

Message par gaya tameron le Mer 9 Aoû - 11:03

Un joli texte, très touchant !
avatar
gaya tameron
Maître Scribtonaute
Maître Scribtonaute

Féminin Messages : 3610
Age : 40
Localisation : Jura

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le monde s'efface

Message par Dewen le Mer 9 Aoû - 13:12

Merci les filles :coeur: ! @cess c'est corrigé !

_________________
Je redécouperai, promis.

Je suis la connerie de votre intelligence. – @Miaous

"Il y a trois règles à respecter pour écrire un roman. Malheureusement, personne ne les connaît."
William Somerset Maugham
avatar
Dewen
Maître Scribtonaute
Maître Scribtonaute

Féminin Messages : 4589
Age : 17
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le monde s'efface

Message par Myra Syphania le Jeu 10 Aoû - 19:46

il est superbe ! j'adore l'idée d'une tisseuse de monde !

_________________
Tellement de projet en cours ! Par quoi commencer ? >.<
Ma mémoire, cet emmental by Dewen
Notre temps est aussi éphémère qu'une rose.
Il ne dure pas et s'épuise.
La fille en bleu

Ce n'est pas tant mes mots que je chéri, mais ceux de ma famille. :coeur:
avatar
Myra Syphania
Scribtonaute Accompli
Scribtonaute Accompli

Féminin Messages : 926
Age : 16
Localisation : Là où ma plume m'a déposé aujourd'hui

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le monde s'efface

Message par Dewen le Jeu 10 Aoû - 21:47

Merci Myra Embarassed

_________________
Je redécouperai, promis.

Je suis la connerie de votre intelligence. – @Miaous

"Il y a trois règles à respecter pour écrire un roman. Malheureusement, personne ne les connaît."
William Somerset Maugham
avatar
Dewen
Maître Scribtonaute
Maître Scribtonaute

Féminin Messages : 4589
Age : 17
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le monde s'efface

Message par La Marquise de Carabas le Ven 11 Aoû - 10:40

Woah ! Sublime ce texte !

Et surtout ta plume devient réellement sensuelle et ça forcément je trouve ça magique !

Je sens réellement que tu lâches enfin la bride sur ce texte, que tu laisses les choses monter à la surface, et je suis totalement sous le charme :love: :love: :coeur: :love: :love:

_________________



" Je ne suis pas vieille, je suis vintage "


avatar
La Marquise de Carabas
Scribtonaute Accompli
Scribtonaute Accompli

Féminin Messages : 953
Age : 37

http://marquise.odeasoie.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le monde s'efface

Message par Dewen le Sam 12 Aoû - 22:13

Merci beaucoup Marquise, je suis touchée Embarassed :coeur: :inlove:

_________________
Je redécouperai, promis.

Je suis la connerie de votre intelligence. – @Miaous

"Il y a trois règles à respecter pour écrire un roman. Malheureusement, personne ne les connaît."
William Somerset Maugham
avatar
Dewen
Maître Scribtonaute
Maître Scribtonaute

Féminin Messages : 4589
Age : 17
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le monde s'efface

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum