Rioshyn ou le cycle éternel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Rioshyn ou le cycle éternel

Message par gaya tameron le Mar 8 Aoû - 10:54

Bonjour à tous, voici ma participation à l’AT mensuel.

Bonne lecture ! 



Deux capsules atterrissent sur Pakerana et libèrent un couple. Crinière argentée et peau parcheminée, un homme sort en premier, puis tend la main vers son épouse, qui ne tarde pas à se montrer à son tour. Elle darde ses yeux plissés sur cette vaste étendue de sable qui ondule à l’infini. 

Leurs articulations se tordent sur ce sol mouvant qui crisse à chacun de leurs pas. Les deux humains ne se parlent pas. Ils se sont déjà tout dit. Avant leur départ. Les deux mortels sont arrivés au bout de la route et leur peuple attend d’eux qu’ils fassent leur devoir. 

L’environnement qui s’étend à perte de vue a le don de perdre l’âme et le corps. Il constitue un chemin sans tracé, une voie royale pour ceux que leurs corps abandonnent. 

La planète sert de dernière demeure quand les rayons du soleil violet, Rioshyn, vient égratigner l’écorce de ces peaux craquelées et desséchées. Le vieux couple avance, sans objectif précis, droit devant lui. 

Le sable pénètre leurs vêtements au gré d’une brise évanescente. Dans leurs bouches aussi, quand ils viennent à trébucher. Harassés par leur marche qui ne prendra fin qu’au coucher du soleil, les lèvres à vif, tous deux peinent à poursuivre, mais s’obligent à faire un pas de plus. Encore un. 
Les doigts recroquevillés autour de ceux, rêches, de celle qui l’a accompagné durant de nombreuses années, le vieil homme esquisse un sourire sans joie en voyant enfin la lumière qui faiblit. 

Ses jambes peinent soudain à le soutenir et son dos le fait atrocement souffrir. Il s’écroule face contre terre. Le vieillard ne peut plus bouger. Il suit des yeux sa femme qui s’affole, des sanglots dans la voix. Elle tente de relever son mari, mais il se révèle bien trop lourd. Ses poignets se brisent, lui arrachant des gémissements de douleur. Ses yeux viennent se perdre dans le sable qui semble vouloir les recouvrir peu à peu. Sa mâchoire pendante l’empêche de communiquer une dernière fois avec son compagnon. Alors, elle s’étend à ses côtés et savoure, en fermant les yeux, la chaleur de ce corps tant aimé. 

Rioshyn s’enfonce dans le sable et fait voler ses rayons  sur les deux corps étendus. Paupières closes, le vieux couple vagabonde dans la brise qui se lève. Les cadavres se décomposent et s’effritent sous la magie dormante de l’astre. 

Les particules qui en résultent viendront bénir et fortifier les cultures de la planète voisine, Vaskeron. Un cycle éternel.


Dernière édition par gaya tameron le Mer 9 Aoû - 11:08, édité 2 fois
avatar
gaya tameron
Maître Scribtonaute
Maître Scribtonaute

Féminin Messages : 3610
Age : 40
Localisation : Jura

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rioshyn ou le cycle éternel

Message par cess le Mar 8 Aoû - 21:01

cette vaste étendue de sable qui ondulent à l’infini.
ondule

Leurs articulations se tordent dans ce sol mouvant
sur ce sol

vint
vient

Le vieux couple avance de concert, sans objectif précis, droit devant eux.
devant lui
de concert est mal employé car tu n'as pas 2 noms

Harassés par leur marche qui ne prendra fin qu’au coucher du soleil. Les lèvres à vif
je mettrais pas de point mais une virgule au milieu

en fermant les yeux,
virgule avant et après ou aucune


joli ! sunny

_________________
Fiche personnelle de cess
avatar
cess
Scribtonaute Hyperactif
Scribtonaute Hyperactif

Féminin Messages : 1847
Age : 31
Localisation : Berzé-la-Ville

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rioshyn ou le cycle éternel

Message par gaya tameron le Mer 9 Aoû - 11:08

Merci, Cess, c’est corrigé : )
avatar
gaya tameron
Maître Scribtonaute
Maître Scribtonaute

Féminin Messages : 3610
Age : 40
Localisation : Jura

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rioshyn ou le cycle éternel

Message par Dewen le Mer 9 Aoû - 13:02

Coucou !
Un joli petit texte, j'aime l'idée et il est bien écrit :) 
Merci du partage !

_________________
Je redécouperai, promis.

Je suis la connerie de votre intelligence. – @Miaous

"Il y a trois règles à respecter pour écrire un roman. Malheureusement, personne ne les connaît."
William Somerset Maugham
avatar
Dewen
Maître Scribtonaute
Maître Scribtonaute

Féminin Messages : 4589
Age : 17
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rioshyn ou le cycle éternel

Message par Calegal le Jeu 10 Aoû - 11:58

Hey :)

Crinière argentée et peau parcheminée, un homme sort en premier, puis tend la main vers son épouse, qui ne tarde pas à se montrer à son tour.
Pour moi, y a un problème de rythme dans cette phrase

Au premier abord c'est glauque, mais finalement, c'est assez poétique. J'aime bien l'idée, qui est vachement originale, c'est simple et beau donc j'aime :D

_________________
Créateur de la Ligue Pour la Réhabilitation du Comic sans MS (LPRCSM), et membre du FAD (Front Anti-Dragons)
avatar
Calegal
Scribtonaute Hyperactif
Scribtonaute Hyperactif

Masculin Messages : 1246
Age : 19
Localisation : Saint-Etienne (42100)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rioshyn ou le cycle éternel

Message par Tonnya Crif le Jeu 10 Aoû - 12:07

Un joli texte avec une image de la fin de vie à deux qui parait si juste. Efficace sur moi. Merci pour ce partage.

_________________
Aventurière prête à braver toutes les malédictions et toutes les couronnes
avatar
Tonnya Crif
Scribtonaute Accompli
Scribtonaute Accompli

Féminin Messages : 546
Age : 41
Localisation : Hauts de France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rioshyn ou le cycle éternel

Message par Myra Syphania le Jeu 10 Aoû - 19:38

mais c'est trop triste ! mais qu'est ce qui vous arrive ? :'(
sinon j'ai trouvé ça très beau et la chute très douce et très poétique

_________________
Tellement de projet en cours ! Par quoi commencer ? >.<
Ma mémoire, cet emmental by Dewen
Notre temps est aussi éphémère qu'une rose.
Il ne dure pas et s'épuise.
La fille en bleu

Ce n'est pas tant mes mots que je chéri, mais ceux de ma famille. :coeur:
avatar
Myra Syphania
Scribtonaute Accompli
Scribtonaute Accompli

Féminin Messages : 926
Age : 16
Localisation : Là où ma plume m'a déposé aujourd'hui

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rioshyn ou le cycle éternel

Message par gaya tameron le Jeu 10 Aoû - 20:17

Merci à tous : )

Je regarde ça, Calegal.
avatar
gaya tameron
Maître Scribtonaute
Maître Scribtonaute

Féminin Messages : 3610
Age : 40
Localisation : Jura

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rioshyn ou le cycle éternel

Message par La Marquise de Carabas le Ven 11 Aoû - 10:46

J'avoue que j'ai eu beaucoup de mal à rentrer dedans... mais ça peut venir de mon environnement direct un peu bruyant Wink

Je sens l'importance symbolique néanmoins, comme d'habitude tu es portée ( hantée ? ) par des images très intenses.

A très vite sur un nouveau texte cheers

_________________



" Je ne suis pas vieille, je suis vintage "


avatar
La Marquise de Carabas
Scribtonaute Accompli
Scribtonaute Accompli

Féminin Messages : 953
Age : 37

http://marquise.odeasoie.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rioshyn ou le cycle éternel

Message par Thorim le Lun 14 Aoû - 10:41

Yo !

Le début est bizarre, la fin est joli :p Mais j'aime l'ambivalence qu'on a pendant la lecture, je trouve ce petit texte réussi !
avatar
Thorim
Scribtonaute Hyperactif
Scribtonaute Hyperactif

Messages : 2134
Localisation : Albi

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rioshyn ou le cycle éternel

Message par gaya tameron le Lun 14 Aoû - 13:09

Merci à tous les deux : )
avatar
gaya tameron
Maître Scribtonaute
Maître Scribtonaute

Féminin Messages : 3610
Age : 40
Localisation : Jura

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rioshyn ou le cycle éternel

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum