Frontière entre littérature jeunesse et pour adultes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Frontière entre littérature jeunesse et pour adultes

Message par Dewen le Dim 1 Oct - 13:23

Coucou les scribtos !
Suite à une discussion avec @cess, je me suis grandement questionnée sur l'appellation "jeunesse", notamment en fantasy.
J'ai fait quelques recherches et ai du mal à saisir à partir de quand on dit "ce roman est un roman jeunesse" ou "C'est un roman adulte".

L'âge des héros peut jouer un rôle, mais on a parfois des héros adultes dans des romans jeunesse (plus ou moins jeunes, là en tête j'ai Ellana chez Bottero et Ophélie dans La passe-miroir) et des héros jeunes dans des romans plus adultes (les livres de Dickens par exemple).

Je me suis aussi dit que le propos peut faire pencher la balance, mais on parle souvent de choses dures dans les œuvres pour enfants : la mort, le divorce, etc.

Pour ce qui est du style de l'auteur ou du ton, j'avoue que j'ai lu trop peu de romans adultes pour vraiment me faire une idée, mais je trouve le style de certains romans jeunesse assez travaillé donc bon :D

Je trouve la question particulièrement difficile en fantasy, mais j'ai du mal à dire pourquoi :think:




Bref, c'est peut-être encore trop tôt pour me décider, mais je me demande en ce moment si Destins croisés est + jeunesse ou plutôt adulte. J'ai tendance à penser que c'est jeunesse (Après tout... Je suis une ado :D), mais il peut paraître à la frontière entre jeunesse et adulte. Étant donné que je réfléchis à de potentiels éditeurs pour un envoi, c'est bien de savoir si je recherche dans les éditeurs jeunesse ou non :D

Bref, si vous avez un avis sur la question de cette frontière ou si vous avez une idée du public de Destins croisés, je suis preneuse !

_________________
avatar
Dewen
Scribtonaute de l'extrême
Scribtonaute de l'extrême

Féminin Messages : 5119
Age : 17
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Frontière entre littérature jeunesse et pour adultes

Message par Aysandre le Dim 1 Oct - 17:10

Ce merveilleurs moment où mon cours littérature jeunesse prend un sens cheers
Donc, je pense que l'appelation "littérature jeunesse" dépend essentiellement du public visé par l'auteur et l'éditeur, et dr la façon dont c'est reçu par le public, et pas vraiment du livre en lui-même et de ce qu'il raconte.
Après toiut, les contes n'étaient initialement prévue pour des adultes, et l'évolution a voulu que ce soit plus destiné pour ma jeunesse desormais.
Ou, dans le sens inverse, Harry Potter visait un public jeune, mais il a radié sur toutes les générations
avatar
Aysandre
Scribtonaute Habitué
Scribtonaute Habitué

Féminin Messages : 270
Age : 21

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum