Les sorties des Scribtonautes


L'apprenti Oiseau de @"Gaya Tameron" : ICI
Les sorties des Scribtonautes


10-65 de @L.Williams : ICI
Les sorties des Scribtonautes

La Fugitive : L'automne des magiciens T1. de @Hélène : ICI
Les sorties des Scribtonautes

La Pléiade du Temps de @Laura.P : ICI
Les sorties des Scribtonautes


À l'ombre des villages de @AliArt
précos : ICI dispo 11 avril

Guide à l’usage des auteurs qui écrivent des livres sexistes (mais qui font pas exprès)

Aller en bas

Guide à l’usage des auteurs qui écrivent des livres sexistes (mais qui font pas exprès)

Message par cess le Lun 14 Mai - 12:52

Pour continuer sur la même lancée qu'hier, @Dewen m'a fait découvrir un super article qui en passant m'a bien fait rire.

ici

Bon, ouf, je n'écris pas de textes sexistes :D Par contre j'aime des films de mecs pour mecs dans un monde de mecs affraid (je pense notamment au dernier Avengers et tous les Marvel qui ne passent pas le fameux test de l'article :D )


Celui-là est intéressant aussi :
Je déteste les personnages féminins forts


Ici, on parle plutôt de cinéma, mais ça vaut pour la fiction en général je trouve :
10 films pour comprendre le « syndrome Trinity »

_________________
Fiche personnelle de cess
avatar
cess
Scribtonaute Hyperactif
Scribtonaute Hyperactif

Féminin Messages : 2583
Age : 32
Localisation : Berzé-la-Ville

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guide à l’usage des auteurs qui écrivent des livres sexistes (mais qui font pas exprès)

Message par montecristo le Lun 14 Mai - 14:03

J'adore ces articles, c'est vraiment instructif :)
avatar
montecristo
Apprenti Scribtonaute
Apprenti Scribtonaute

Féminin Messages : 63
Age : 25
Localisation : Région parisienne

http://antreclaire.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guide à l’usage des auteurs qui écrivent des livres sexistes (mais qui font pas exprès)

Message par Dewen le Mar 15 Mai - 22:47

J'aime beaucoup les 2 premiers articles, un peu moins le 3ème, mais c'est peut-être parce que je trouve que le syndrome "Trinity" est beaucoup moins pire que les autres, dans la mesure où au moins, il donne des personnages féminins dignes d'intérêt (sérieusement, dans Harry Potter, je m'intéresse plus aux filles (et aux garçons) qui entourent Harry qu'à Harry lui-même). Même si ça m'agace de ne pas voir ce genre de femmes tridimensionnelles sur le devant de la scène (elles ne feraient pour la plupart pas de simples "personnages féminins forts", je pense, juste des persos complexes).

Personnellement, ce qui m'agace avec certaines œuvres avec une femme au premier plan, c'est que la plupart du temps, les scénaristes se sentent obligés de mettre une histoire d'amour (par exemple, je n'ai pas aimé ni été touchée par l'histoire d'amour de Wonder Woman dans le film, j'ai trouvé qu'elle ralentissait l'intrigue et que WW aurait pu simplement être amie du type dont elle tombe amoureuse, j'avais vraiment l'impression qu'il "fallait" cette histoire, sinon, je sais pas, la terre explosait) alors qu'on pourrait s'en passer facilement. En tout cas, l'article "Je déteste les personnages féminins forts" m'a beaucoup plu, parce qu'il invite carrément à sortir de l'archétype du personnage féminin fort pour le rendre complexe, faible, antipathique mais attachant, etc. Et ça, je trouve que ce serait un gros plus dans les romans et les films qui sortent :)

_________________
Je suis la connerie de votre intelligence. – @Miaous

"Il y a trois règles à respecter pour écrire un roman. Malheureusement, personne ne les connaît."
William Somerset Maugham
avatar
Dewen
Scribtonaute de l'extrême
Scribtonaute de l'extrême

Féminin Messages : 5569
Age : 17
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guide à l’usage des auteurs qui écrivent des livres sexistes (mais qui font pas exprès)

Message par cess le Mer 16 Mai - 9:28

Personnellement, ce qui m'agace avec certaines œuvres avec une femme au premier plan, c'est que la plupart du temps, les scénaristes se sentent obligés de mettre une histoire d'amour (par exemple, je n'ai pas aimé ni été touchée par l'histoire d'amour de Wonder Woman dans le film, j'ai trouvé qu'elle ralentissait l'intrigue et que WW aurait pu simplement être amie du type dont elle tombe amoureuse, j'avais vraiment l'impression qu'il "fallait" cette histoire, sinon, je sais pas, la terre explosait) alors qu'on pourrait s'en passer facilement.
N'est-ce pas tout simplement un lieu commun de mettre une histoire d'amour dans les films de super-héros ? Là je ne pense pas que ça tienne au perso féminin, dans tous les Marvel, il y a une amourette. Par contre, je suis d'accord avec toi, ce n'est pas indispensable. Et puis celle de Wonder Woman est particulièrement naze, ça c'est dommage. Peut-être que si elle avait été mieux écrite, elle t'aurait moins agacée ? Moi, je suis une grande romantique et j'aime voir au moins une mini-intrigue amoureuse dans chaque film :D Après tout, l'amour est une grande GRANDE composante de la vie, ça me semble logique qu'elle apparaisse partout. D'autant plus que Wonder Woman véhicule un message d'amour... un grand et beau message qui fait d'ailleurs un sacré grand écart avec son amourette ratée à mes yeux. Là, je suis d'accord avec toi, y'aurait mieux valu pas de flirt du tout que cette romance très molle (ou alors une très belle et épique histoire d'amour à la hauteur du message, de l'héroïne et du film).
Mais je m'égare du sujet :D
Du coup, là, @Dewen, je te rejoins pas forcément, je ne pense pas que les scénaristes / auteurs se sentent obligés de mettre une histoire d'amour quand le protagoniste est féminin, mais à vérifier : le % d'histoires d'amours dans les fictions est-il équivalent quand le perso principal est un homme ou une femme ?

_________________
Fiche personnelle de cess
avatar
cess
Scribtonaute Hyperactif
Scribtonaute Hyperactif

Féminin Messages : 2583
Age : 32
Localisation : Berzé-la-Ville

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guide à l’usage des auteurs qui écrivent des livres sexistes (mais qui font pas exprès)

Message par Dewen le Ven 18 Mai - 0:17

Oui c'est vrai que souvent, on se sent obligé de mettre une histoire d'amour, mais ce qui m'agace, c'est que souvent les filles sont réduites à des love interest, du coup plus souvent j'aimerais voir des héroïnes sans histoire d'amour, mais c'est aussi que l'amour ça me gave :D
Ce qui m'agace aussi, c'est l'effet romance à l'eau de rose qui ralentit l'action et qui n'est pas nécessaire, c'est plus rare quand un homme est le héros, je trouve... Mais j'ai peu d'expérience, c'est vrai :D
Après, je ne pense pas que c'est sexiste en soi. Ce qui me gêne, c'est surtout qu'on réduit souvent les femmes à l'amour, la douceur, alors que c'est d'autres choses aussi (ou ni amour ni douceur), et ça existe aussi chez les hommes (et ça passe pas assez souvent pour des qualités, l'amour et la douceur, chez un homme, ailleurs que dans une pure romance, je trouve). Je trouve qu'on le voit trop peu, ça ^^

_________________
Je suis la connerie de votre intelligence. – @Miaous

"Il y a trois règles à respecter pour écrire un roman. Malheureusement, personne ne les connaît."
William Somerset Maugham
avatar
Dewen
Scribtonaute de l'extrême
Scribtonaute de l'extrême

Féminin Messages : 5569
Age : 17
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guide à l’usage des auteurs qui écrivent des livres sexistes (mais qui font pas exprès)

Message par cess le Ven 18 Mai - 12:46

Oui c'est vrai que souvent, on se sent obligé de mettre une histoire d'amour
Encore une fois, je sais pas "si on se sent obligé" :D Je crois que les gens en général aiment bien lire des histoires d'amour Razz Donc c'est pour ça qu'il y en a de partout, par goût et non contrainte Wink

c'est que souvent les filles sont réduites à des love interest
Oui ça malheureusement c'est vrai, mais plus dans les films qu'en littérature, non ?

Par contre c'est vrai qu'il y a plus de perso masculins que féminins, mais ça viendrait pas du fait qu'il y a plus de livres publiés par des auteurs que des autrices ? Et si les hommes écrivent des perso principaux hommes, je peux le comprendre, moi-même je sais moins écrire un perso masculin que féminin. On connaît mieux son propre sexe ça paraît logique. Ce qu'il manque, à mon sens, ce sont des autrices, éditrices, réalisatrices, scénaristes, productrices, pour faire entendre des femmes.

Mais attention, il risque d'y avoir beaucoup d'histoire d'amour :D C'est vrai que beaucoup de femmes aiment ça. Est-ce "naturel", encouragé par la société, la culture, l'éducation ? Je sais pas, mais c'est un fait. On nous vend ce qu'on aime. Bien sûr c'est dommage si les femmes ne sont réduites qu'à ça, mais je trouve que ça évolue bien ces dernières années.

Ce qui m'agace aussi, c'est l'effet romance à l'eau de rose qui ralentit l'action et qui n'est pas nécessaire
Tu aurais détesté mon 1er jet de mon tome 1 :D

c'est plus rare quand un homme est le héros, je trouve...
C'est vrai. Mais ya quand même pas mal d'histoirettes d'amour dans les films et romans "de mec", finalement l'amour c'est pas réservé aux femmes, c'est universel même si on veut nous faire croire que les hommes sont portés sur le sexe et les femmes les sentiments, je n'y crois pas trop, c'est vrai qu'on interdit à pas mal de petits garçons et hommes les sentiments et l'amour, c'est "ringard" mais c'est en train d'évoluer. Perso, je voudrais pas voir moins d'amour chez les perso féminins mais plus chez les perso masculins :D

Ce qui me gêne, c'est surtout qu'on réduit souvent les femmes à l'amour, la douceur, alors que c'est d'autres choses aussi (ou ni amour ni douceur), et ça existe aussi chez les hommes (et ça passe pas assez souvent pour des qualités, l'amour et la douceur, chez un homme, ailleurs que dans une pure romance, je trouve).
Voilà, c'est ce que je viens de dire :D Il faut plein d'amour partout :D
Mais c'est vrai aussi qu'on pourrait développer les formes d'amour, comme l'amitié, la compassion, le respect, la solidarité, ... plutôt que de réduire les perso à ne penser qu'aux petites histoires de cœur.

Bref, on s'éloigne du sujet :D

_________________
Fiche personnelle de cess
avatar
cess
Scribtonaute Hyperactif
Scribtonaute Hyperactif

Féminin Messages : 2583
Age : 32
Localisation : Berzé-la-Ville

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guide à l’usage des auteurs qui écrivent des livres sexistes (mais qui font pas exprès)

Message par Laura PS le Sam 19 Mai - 10:28

Hello :)

Je me permets de prendre part à la discussion.

Le problème dans le film Wonder Woman pour moi, c'est qu'il y a des super punchlines féministes (notamment quand elle explique à Chris Pine que les mecs en sexualité ne sont nécessaire qu'à la reproduction, et que pour le plaisir, on peut très bien faire sans). Mais que tous ces efforts sont atténués par une romance surjouée et artificielle qui n'apparaît pas du tout dans les comics. Such a déception.

Après, pour le dernier Marvel, qu'on estime qu'il passe le test de bechdel ou non, j'ai lu il y a peu un article intéressant qui démontrait que dans le dernier Avengers ce sont les femmes qui règlent toujours les situations compliquées, là où les hommes échouent ! Malheureusement, je n'arrive pas à retrouver l'article, et je ne peux détailler plus sans méchamment spoiler ^^

_________________
Mon nom de blogueuse : Lilia Vernalia
Mon nom "de plume" : Laura P. Sikorski
avatar
Laura PS
Scribtonaute Accompli
Scribtonaute Accompli

Féminin Messages : 575
Age : 24
Localisation : Bordeaux (mais mon coeur est à Nantes)

http://scribouillarde.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guide à l’usage des auteurs qui écrivent des livres sexistes (mais qui font pas exprès)

Message par cess le Sam 19 Mai - 13:39

Le problème dans le film Wonder Woman pour moi, c'est qu'il y a des super punchlines féministes (notamment quand elle explique à Chris Pine que les mecs en sexualité ne sont nécessaire qu'à la reproduction, et que pour le plaisir, on peut très bien faire sans). Mais que tous ces efforts sont atténués par une romance surjouée et artificielle qui n'apparaît pas du tout dans les comics. Such a déception.
Tellement d'accord. Un super message sur l'amour et le pouvoir de l'amour et des femmes, et une romance vraiment mal écrite et mal jouée. Du coup je comprends @Dewen qui aurait préféré qu'il n'y en ait pas.

En fait, les femmes sont assez souvent représentées comme des personnages intelligents et importants, comme Hermione qui a un rôle capital dans Harry Potter, ce n'est pas le souci aujourd'hui. Mais cela n'empêche pas qu'elles soient quand même reléguées au second plan, car le HÉROS même s'il est moins intelligent, capable, fort, etc, reste quand même un homme... C'est bien Harry qui donne son nom à la saga, c'est bien Robert Downey Jr. qui est en tête d'affiche et payé 50 millions de dollars... On écrit enfin des perso féminins intelligents, ouf, mais on n'en fait pas encore des héroïnes de premier plan (sauf Wonder Woman, dont la franchise n'a pas attendu 19 films pour mettre une femme en protagoniste, sauf Katniss de Hunger Games et quelques autres... ça change doucement (mais pas partout).

_________________
Fiche personnelle de cess
avatar
cess
Scribtonaute Hyperactif
Scribtonaute Hyperactif

Féminin Messages : 2583
Age : 32
Localisation : Berzé-la-Ville

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guide à l’usage des auteurs qui écrivent des livres sexistes (mais qui font pas exprès)

Message par Laura PS le Sam 19 Mai - 13:46

L'autre jour j'ai regardé une courte série britannique sur Netflix (Collateral). L'héroïne était une policière enceinte (mais le fait qu'elle soit enceinte n'était quasiment jamais évoqué, juste, elle était enceinte et on s'en foutait). Quand la série s'est terminée, je me suis rendue compte qu'il y avait énormément de femmes dans cette série. Une policière, une religieuse, une militaire, une femme politique etc... Et putain, ça fait tellement du bien. Dans cette série le fait d'être une femme n'était pas une sorte de ressort scénaristique, elles représentaient juste la moitié des personnages... comme c'est le cas dans la vie. Et c'est là que je me suis rendue compte que peu de films, séries ou livres parvenaient à rendre ça finalement, que les femmes ne sont ni plus ni moins que 50% de l'humanité au moins ! Et je déplore que cette série soit si mal notée, parce que je l'ai beaucoup aimée :)

_________________
Mon nom de blogueuse : Lilia Vernalia
Mon nom "de plume" : Laura P. Sikorski
avatar
Laura PS
Scribtonaute Accompli
Scribtonaute Accompli

Féminin Messages : 575
Age : 24
Localisation : Bordeaux (mais mon coeur est à Nantes)

http://scribouillarde.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guide à l’usage des auteurs qui écrivent des livres sexistes (mais qui font pas exprès)

Message par cess le Sam 19 Mai - 13:51

Je ne connais pas du tout cette série, mais je te rejoins sur le reste !

_________________
Fiche personnelle de cess
avatar
cess
Scribtonaute Hyperactif
Scribtonaute Hyperactif

Féminin Messages : 2583
Age : 32
Localisation : Berzé-la-Ville

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guide à l’usage des auteurs qui écrivent des livres sexistes (mais qui font pas exprès)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum