Les verbes "pauvres"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les verbes "pauvres"

Message par Maanilee le Lun 9 Nov - 10:22

Les verbes pauvres



Proscrivez les verbes pauvres !


Il s'agit des verbes « utilisés à toutes les sauces » : avoir, être, faire, devoir, mettre... Verbes de facilité, ils s'imposent lorsqu'on rédige à la hâte, dans un style proche de l'oral. On les appelle aussi verbes imprécis, passe-partout ...

Lorsqu'ils envahissent les pages, ils procurent une sensation de texte bâclé. Ils contribuent largement au délayage.
L'approximation du style et sa lourdeur produisent une impression négative qui rejaillit sur le jugement global porté sur le rédacteur. De la constatation de l'insuffisante précision et variété du vocabulaire, on extrapole facilement : le rédacteur paraît globalement incompétent. De la sensation de texte insuffisamment travaillé, on préjuge également de son manque de motivation.

Pour plus de dynamisme, privilégiez aussi, si possible, la voix active.


Exemple 1 Votre candidature sera étudiée avec attention par les responsables.
>>>>>>>>>>>>>>> Les responsables étudieront votre candidature avec attention


Exemple 2 : Les informations seront transmises par les responsables de formation
>>>>>>>>>>>>>> Les responsables de formation transmettront l'information

Eviter également les participes présents qui alourdissent en plus votre texte


Les participes présents alourdissent également le style, surtout lorsqu'ils s'accumulent. Ils rendent la lecture peu digeste.
Des transformations stylistiques minimes apportent un gain d'efficacité important. Cela vaut la peine d'y travailler !

Exemple : Etant particulièrement motivée par le développement et les technologies dans le domaine des réseaux électriques, et recherchant une formation me permettant de maîtriser les méthodes et les outils de la gestion électrique ....


>>>>>>>>>>>>> Particulièrement motivée par le developpement et les technologies dans le domaine des réseaux électriques, je recherche une formation pour en maîtriser les méthodes et les outils.

Le verbe être


Répétition des verbes être, se trouver et de il y a

Quand la répétition est trop fréquente, on substituera un verbe plus précis, plus expressif.

Exemples :

Sur la mer il y avait un trois-mâts.

 Sur la mer croisait (évoluait, voguait, cinglait, filait, naviguait…) un trois mâts.

 
Dans ses yeux il y a de la colère.

 Dans ses yeux luit (brille, étincelle, naît, se révèle, jaillit…) [de] la colère.

 
Sous le chêne majestueux se trouve une fleur splendide.

 Sous le chêne majestueux se détache (flambe, se dresse, a éclos, se découpe) une fleur splendide.


Une armée prussienne était au Danemark.


 Une armée prussienne (selon le sens : stationnait au, campait au, s’attardait au, demeurait au, occupait le) Danemark.
 

Le verbe avoir




Répétition du verbe avoir

Exemples :

Avoir de violentes douleurs : sentir, ressentir, éprouver, souffrir…

Avoir des projets ambitieux : nourrir, entretenir, poursuivre…

Ce pic a la forme d’une tête d’oiseau : présente, imite…

Ce salon a vingt mètres de long : mesure, compte…

Cette plante a un fort parfum : exhale, dégage, émet, répand, produit…

Ce cadre a un gros salaire : touche, reçoit, perçoit…

Pour la circonstance, le proviseur a une redingote : porte, revêt, arbore…



Varier les tournures : la permutation


La permutation est une opération par laquelle on déplace des groupes de mots dans une phrase. On sait que certains groupes de mots sont mobiles, c’est-à-dire qu’ils peuvent être permutés sans briser la structure syntaxique; il n’en va pas ainsi pour d’autres. Le travail s’effectue évidemment avec ceux qui sont permutables. Ce procédé permet de dissiper la monotonie ou l’uniformité en variant les tournures et peut contribuer à des fins d’expression comme la mise en relief d’une idée ou d’un sentiment.



  • La permutation comme procédé de mise en relief



L’une des utilisations les plus fréquentes de la permutation est sans aucun doute la mise en relief. Souvent, à cause de leur position dans la phrase, les mots les plus chargés de sens perdent leur valeur et leur effet et sont ainsi soustraits à l’attention du lecteur. Grâce à la permutation, on peut leur donner tout l’effet voulu.





Donc en résumé, ne gardez que les verbes que vous ne pouvez pas remplacer (conjugaisons au passé ... ) et proscrivez les autres, soyez plus précis et moins passe-partout !

Source 1
Source 2
avatar
Maanilee
Scribtonaute de l'extrême
Scribtonaute de l'extrême

Féminin Messages : 6249
Age : 30
Localisation : St Etienne de Tulmont

http://mespetitesmaanies.wix.com/marinegautier

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les verbes "pauvres"

Message par AliArt le Lun 9 Nov - 16:03

Merci Maanilee! Je vais sûrement beaucoup me servir de ta fiche!
avatar
AliArt
Maître Scribtonaute
Maître Scribtonaute

Féminin Messages : 3962
Age : 35
Localisation : Québec

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les verbes "pauvres"

Message par Dewen le Lun 9 Nov - 16:36

Moi aussi XD

_________________
Je redécouperai, promis.

Je suis la connerie de votre intelligence. – @Miaous

"Il y a trois règles à respecter pour écrire un roman. Malheureusement, personne ne les connaît."
William Somerset Maugham
avatar
Dewen
Maître Scribtonaute
Maître Scribtonaute

Féminin Messages : 4804
Age : 17
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les verbes "pauvres"

Message par gaya tameron le Lun 9 Nov - 16:52

Me too !
Pour la réécriture, c’est super ! 
Merci Maanilee !
avatar
gaya tameron
Maître Scribtonaute
Maître Scribtonaute

Féminin Messages : 3706
Age : 40
Localisation : Jura

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les verbes "pauvres"

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum