"Show don't tell" ... mais c'est quoi ça ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

"Show don't tell" ... mais c'est quoi ça ?

Message par Maanilee le Sam 6 Fév - 18:19

SHOW DON'T TELL





Principe plus que répandu en écriture, montrez les choses sans les expliciter.  Pourquoi ? En ne faisant que raconter l’histoire, le risque est fort que l’on ne parvienne pas à entrer dans le personnage — qu’on ne fasse que le regarder évoluer, sans s’y attacher. C’est en montrant les émotions, sans en parler, que l’on permet au lecteur de s’identifier aux personnages et de ressentir les émotions.

Comment faire ?




  • Insérer des scènes de présentation : Par exemple : Au lieu de dire que votre personnage a un caractère de cochon ou que le pays que vous avez inventé est en guerre, vous pouvez insérer des scènes qui démontrent ces éléments. Dans le cas de votre personnage au caractère ronchon, vous le montrer en train de se disputer ou de râler contre quelqu’un. Pour votre pays en guerre, il s’agira de montrer un village en ruine ou une bataille… Le plus étant que ces scènes fassent avancer l’histoire en même temps qu’elles font découvrir le contexte, les personnages…



  • Jouer sur le point de vue : Le point de vue interne, à la première personne ou à la troisième personne du singulier, peut permettre à l’auteur de montrer des choses à son lecteur à l’insu de son personnage. Il peut montrer ses émotions à travers la ponctuation (les points de suspension pour la surprise, les points d’exclamation et d’interrogation pour la surprise, la peur…). Il peut donner à voir des choses à son personnage que son personnage décrit sans les comprendre… mais que le lecteur comprend car il bénéficie d’autres informations.


Comme tout conseil en écriture, il n'est pas à appliquer systématiquement, mais son utilisation en alternance avec des phases de description plus classique, permettra de dynamiser le récit.

Astuce 1 : Limiter l'utilisation excessive d'adverbes.


Utiliser trop d’adverbes (un adverbe, c’est bien mais une dizaine par page représente un problème : les adverbes sont, trop souvent, des raccourcis pour l’auteur qui veut se simplifier la vie.) Exemple : La maison était tellement vieille qu’elle ne cessait de grogner terriblement sous les tortures de vent hivernal. Inévitablement, Pierre devait y entrer même si son coeur battait anormalement vite !

Juste à la lecture, c’est irritant. Bon, ok, je me calme. Laissons le premier adverbe, TELLEMENT, en place et passons au deuxième, TERRIBLEMENT : ici, le lecteur ne sait pas pourquoi  les grognements de cette maison sont terribles et avec raison : ils ne sont pas montrer. Ce n’est que platement dit, tout cuits dans la bouche. Si on se rends au troisième adverbe, INÉVITABLEMENT, il représente un raccourci qui évite à l’auteur de décrire ce que Pierre ressent face à cette fatalité. Bien sûr, dans mon exemple, il manque un contexte qui expliquerait pourquoi c’est inévitable que Pierre entre dans dans cette maison. Mais au fond, ce qui est important, c’est ce que va ressentir le lecteur. Même chose pour ANORMALEMENT : ah? Qu’est-ce qui fait qu’il bat de façon anormale? En vérité, ce n’est pas ANORMAL du tout, ce n’est certainement pas la première fois qu’il bat plus vite… Et pourquoi pas simplement vite?


Astuce 2 : Limiter l'utilisation excessive d'adjectifs

Un trop plein d’adjectifs étouffe, noie le propos d’une phrase et tous en perdent leur saveur, leur importance. Aussi, ils peuvent devenir le même raccourci facile que les adverbes, plutôt que de bien décrire) Exemple : La vieille maison terrifiante s’élevait devant Pierre. Effrayé, il savait qu’il n’avait pas le choix : il devait y entrer même si les terribles grincements qui en émanaient lui glaçaient le sang.

Dans ce cas-ci, le premier adjectif VIEILLE est un raccourci : au lieu de vraiment décrire la maison, on la catalogue dès le départ : elle est vieille. D’accord, mais qu’est-ce qui nous fait dire qu’elle est vieille? À quoi ressemble-t-elle : la galerie, les fenêtres, le toit, les briques… Même chose pour le deuxième, TERRIFIANTE : en quoi est-elle terrifiante, cette maison? Pourquoi susciterait-elle plus la peur qu’une autre? Le troisième adjectif, EFFRAYÉ, est bien mais il ne reflète pas ce que le personnage, Pierre, vit, ce qu’il ressent face à cette maison. Ici, c’est dit : Effrayé. Mais est-ce que ses tripes se tordent, est-ce qu’il se mord une lèvre, comment il réagit face à cette peur? Parce que c’est là, au fond, que le lecteur va s’y retrouver ou non, y vivre quelque chose ou non. Je pourrais expliquer pourquoi le quatrième adjectif, TERRIBLES, ne montre rien mais vous avez déjà compris.

Astuces en vrac :


Ça ne sert à rien de décrire le personnage en disant par exemple « c’est un pingre vieux garçon obsédé par les femmes qui va à l’église tous les jours mais pirate Play boy sur le câble et s’en confesse au curé pour se sentir apaisé », le tout sur dix pages. On peut très bien le mettre en scène directement, et le faire agir de manière à ce que le lecteur comprenne ce qui a été dit ci-dessus : on voit le type acheter un pain de la veille pour économiser, il en profite pour reluquer la vendeuse tout en discutant avec elle, puis il retourne chez lui s’asseoir devant la télé Playboy en pensant à la petite vendeuse. Et bien sûr, juste avant ces scènes, on le voyait sortir de l’église, plus précisément du confessionnal où il a promis au curé de débrancher son câble… Le lecteur va comprendre lui-même et le personnage va être plus vivant.

Exemple : je veux que le lecteur comprenne qu’il y a de l’eau dans le gaz entre John et Sally.
Si j’écris : «Sally et John ne font que se disputer, le divorce n’est pas loin», en tant qu’écrivain, j’ai perdu.
Si j’écris : «Sally s’irritait dès que John rentrait à la maison. Il faisait comme s’il ne la voyait pas.», ben j’ai aussi plutôt perdu.
Pour gagner le pari passé avec le lecteur, j’aurais dû lui montrer l’irritation de Sally, j’aurais dû montrer ce que c’est quand John ne lui décroche pas la parole. Donc éviter d’écrire les mots « dispute », « triste », « vexée », « ignore », « s’irrite » et préférer les mettre en scène…Ca  pourrait donner un truc du genre :
«A partir du moment où John rentrait du travail, Sally devenait maladroite. Il passait à peine la porte d’entrée que  les feuilles d’essuie-tout se couvraient de rosaces ensanglantées ou qu’une tasse se fracassait sur le sol. Parfois, Sally se demandait si son corps ne cherchait pas à attirer l’attention de John malgré elle, juste pour voir sa tête se tourner vers elle et entendre le timbre de sa voix. Tout, plutôt que cette nuque immobile et raide qu’il offrait chaque soir. Tout, plutôt que les exclamations superficielles des présentateurs télé. Mais rien ne se produisait. Ses doigts pouvaient saigner et les tasses se casser, John ne s’apercevait même plus qu’elle existait. Montait alors cette rage froide, cette envie de faire quelque chose, de s’en prendre à lui, de lui faire mal, juste pour qu’il se rappelle qu’elle était là, que si, elle existait.»
Bon, ce n’est pas parfait, c’est écrit sur le pouce pour illustrer ce billet, mais on a quelque chose qui est mis en scène, en situation, et ça donne une idée de ce que c’est que «montrer.»


Dernière édition par Maanilee le Sam 11 Juin - 19:34, édité 1 fois
avatar
Maanilee
Scribtonaute de l'extrême
Scribtonaute de l'extrême

Féminin Messages : 6423
Age : 30
Localisation : St Etienne de Tulmont

http://mespetitesmaanies.wix.com/marinegautier

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Show don't tell" ... mais c'est quoi ça ?

Message par gaya tameron le Sam 6 Fév - 21:55

Très instructive ta fiche ! 
Merci beaucoup @Maanilee !
Je tâcherais d'y penser chaque fois que j'écrirai une scène ; )
avatar
gaya tameron
Maître Scribtonaute
Maître Scribtonaute

Féminin Messages : 3837
Age : 40
Localisation : Jura

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Show don't tell" ... mais c'est quoi ça ?

Message par Invité le Sam 6 Fév - 22:03

Je la trouve également informative, et bien faite. L'exemple dans Astuces en vrac est particulièrement explicite sur ce Show don't tell. Merci beaucoup, @Maanilee ! sunny

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Show don't tell" ... mais c'est quoi ça ?

Message par Maanilee le Sam 6 Fév - 22:06

Merci ! Faire ces fiches ça m'aide aussi et je sais que @Daji sera heureuse de savoir que je vais tenter de limiter mes adverbes :youpi:
avatar
Maanilee
Scribtonaute de l'extrême
Scribtonaute de l'extrême

Féminin Messages : 6423
Age : 30
Localisation : St Etienne de Tulmont

http://mespetitesmaanies.wix.com/marinegautier

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Show don't tell" ... mais c'est quoi ça ?

Message par Dewen le Sam 6 Fév - 22:50

Super la fiche :youpi: je sens que je vais encore en avoir besoin longtemps :D 
Merki Wink

_________________
avatar
Dewen
Scribtonaute de l'extrême
Scribtonaute de l'extrême

Féminin Messages : 5117
Age : 17
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Show don't tell" ... mais c'est quoi ça ?

Message par Daji le Dim 7 Fév - 20:29

Merci pour la fiche et la dédicasse @maanilee !
J'aurai peut-être en effet moins de "double-ment" à mettre dans mes coms :D
avatar
Daji
Scribtonaute Hyperactif
Scribtonaute Hyperactif

Féminin Messages : 2024
Age : 30

http://melodiesmacs.wixsite.com/mondeirreel

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Show don't tell" ... mais c'est quoi ça ?

Message par Calegal le Mer 10 Fév - 21:36

Super cool cette fiche, il faut vraiment que je mette tout ça en pratique c'est super efficace cheers

_________________
Créateur de la Ligue Pour la Réhabilitation du Comic sans MS (LPRCSM), et membre du FAD (Front Anti-Dragons)
avatar
Calegal
Scribtonaute Hyperactif
Scribtonaute Hyperactif

Masculin Messages : 1360
Age : 19
Localisation : Saint-Etienne (42100)

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Show don't tell" ... mais c'est quoi ça ?

Message par Invité le Ven 4 Mar - 15:55

Merci de m'avoir envoyé ici, c'est super bien fait et très intéressant :) J'ai encore beaucoup à apprendre !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Show don't tell" ... mais c'est quoi ça ?

Message par Maanilee le Sam 11 Juin - 19:38

J'ai trouvé une "petite" image pour illustrer !
avatar
Maanilee
Scribtonaute de l'extrême
Scribtonaute de l'extrême

Féminin Messages : 6423
Age : 30
Localisation : St Etienne de Tulmont

http://mespetitesmaanies.wix.com/marinegautier

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Show don't tell" ... mais c'est quoi ça ?

Message par Dewen le Sam 11 Juin - 20:19

Sympa l'image :love: !

_________________
avatar
Dewen
Scribtonaute de l'extrême
Scribtonaute de l'extrême

Féminin Messages : 5117
Age : 17
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Show don't tell" ... mais c'est quoi ça ?

Message par gurlacki le Jeu 10 Nov - 17:25

Voilà un billet qui va m'être utile.

Je ne comprenais pas pourquoi mes textes et mes personnages manquaient autant d'âme.
Je prenais ce genre de procédé pour du verbiage, auquel je n'arrivais pas à me résoudre, préférant l'utilisation d'un vocabulaire plus net, clair et précis, quitte à charger la mule. (déformation professionnelle hihihi )

Là je crois que j'ai compris le principe, mais ça va pas être évident pour moi.
@ moi-même -> :feignasse:

Merci pour la leçon @Maanilee !

_________________
Désolé, je fais ce que je peux !
avatar
gurlacki
Scribtonaute Introduit
Scribtonaute Introduit

Masculin Messages : 170
Age : 39
Localisation : En Gwendalavir

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Show don't tell" ... mais c'est quoi ça ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum